Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 14:41

Ah les braves gens ! Les experts du Comité national de la sécurité routière (CNRS) préconisent de réduire la vitesse sur les voies secondaires de 90 à 80 km/h .Ainsi seraient économisées chaque année 450 vies, avec comme objectif final de passer sous la barre des 2 000 morts d'ici à 2020.

L'intention paraît louable même si certains facteurs paraissent avoir été omis. Meurt-on moins, imbibé d'alcool, drogué ou endormi, à 80 km/h qu'à 90 ? Si c'est le cas, pourquoi ne pas aller plus loin ? Réduisons la vitesse de nos véhicules à 30 km/h. Nous devrions gagner au moins 2 700 vies, ne laissant que 200 ou 300 aventuriers aller voir si le paradis et l'enfer existent après la mort..

Petit inconvénient : vélos et calèches nous dépasseraient, ce qui ne manquerait pas de créer quelques fâcheux embouteillages. Gros avantage : diminution de la consommation d'essence, moins de véhicules imposants à acheter et à entretenir, et donc augmentation de notre pouvoir d'achat.

Augmentation du pouvoir d'achat ? Pas sûr ! Nos gouvernants, qui toucheraient moins de taxes sur les carburants, ont envisagé le remède. Que ce soit à 80, 50 ou 30 km/h, les excès de vitesse seront nombreux. Et là l'Etat pourra se repaître à loisir de nos amendes. Même si, comme d'habitude, ministres, parlementaires, responsables de la sécurité, hauts fonctionnaires et autres coquins de la République, y échapperont.

N'oublions pas non plus ce "détail" : il faudra changer tous les panneaux routiers pour les mettre en conformité avec les vitesses autorisées. Oh le juteux marché pour les petits copains de ces messieurs ! On l'a vu, sous Sarkozy et Hollande, avec le tango de la mise en place - retrait - remise en place - des panneaux annonciateurs de radars. Devant une telle dépense, pourquoi n'envisageraient-ils pas, au nom de la solidarité avec les piétons ou de la défense des finances publiques, de taxer chaque panneau ? En voilà une idée !

Alors, amis automobilistes, ne tombons pas dans... le panneau. Cette mesure préconisée par le CNRS n'est qu'un miroir aux alouettes : nous ne sommes que des vaches à lait qu'il convient de traire jusqu'à ce que nos pis soient secs.

ADM, le 9 octobre 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens