Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 15:41

Ce matin-là, nous étions allés en forêt cueillir le muguet, nous deux avec les enfants. Nous avions encore de l'espoir pour leur devenir. Il faisait chaud, presque lourd. Après avoir pique-niqué, nous avons repris la voiture. La radio annonça un accident de course à Imola. Comme tous les dimanches, je me rendis sur la tombe de maman. Au retour du cimetière, la nouvelle tomba : Ayrton Senna, le plus grand pilote de l'histoire, nous avait quittés. Un goût d'amertume m'emplit la bouche.

Vingt ans plus tard, il pleut. Tu as gagné l'au-delà depuis presque quinze ans. Les enfants ont perdu une grande partie de leurs illusions. Et moi, je m'interroge sur la réalité des rêves humains. Sale goût d'amertume. Sale premier mai.

ADM, le 1er mai 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires