Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 14:37

Stade de France. La finale de la coupe Gambardella vient de s'achever. Derrière moi, un petit groupe de Bourguignons n'a cessé d'encourager les jeunes auxerrois futurs vainqueurs. Alors que les lauréats brandissent leur trophée, le speaker énonce leurs noms. Deux femmes se lèvent : une grand'mère et sa fille, tant elles se ressemblent . Soudain un léger tremblement parcourt les deux supportrices. Leur visage s'embrume. Avec beaucoup de retenue, sans aucun regard échangé,, elles cherchent un mouchoir. Je comprends alors que le numéro 10 avait sa mamie et sa maman dans le stade. Il est des instants où le sport offre encore de delicats moments de tendresse.

ADM, 5 jours après, le 8 mai 2014.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Mururoa 11/05/2014 14:16

ABSOLUMENT !

tom 11/05/2014 13:04

20.000 Comtois vont pleurer de bonheur dans une semaine à Bonal ...

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens