Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 17:09

Un jour heureux de mai 1984 vous vîntes à Paris. J'eus alors l'honneur de vous serrer la main. Notre entretien tête à tête dura plus de cinq minutes. C'est long, quand on a le privilège de rencontrer celui qui fut une de vos idoles de jeunesse. Vous étiez un footballeur incomparable, mais aussi un grand monsieur, un homme d'une noblesse sans égale. Toute comparaison avec le présent serait une injure à votre mémoire. Alfredo Di Stefano, vous êtes aujourd'hui entré dans l'éternité du ballon rond.

ADM, le 7 juillet 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens