Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 12:28

Irresponsabilité et âpreté au gain n'ont cette fois pas payé. Le tribunal correctionnel des Sables-d'Olonne vient de condamner à quatre ans de prison ferme l'ancien maire de la Faute-sur-mer pour "homicides involontaires et mises en danger de la vie d'autrui" et également infligé deux ans ferme à son ex-première adjointe et présidente de la commission d'urbanisme. Appel a été fait contre cette décision.

Pourtant un excellent premier pas a été accompli dans cette lutte que la société se doit de mener contre ces élus ripoux, plus enclins à remplir leurs poches et à céder à la frénésie immobilière qu'à servir la cause de leurs électeurs. Un exemple ici ? Les juges relèvent que la présidente de la commission d'urbanisme "n'a pas voulu compromettre la vente de lots... dont elle était propriétaire."

Ce jugement ne dédouane pas pour autant la naïveté de gogos prêts à acheter n'importe quoi, même s'ils peuvent avancer à juste titre l'argument que l'Etat avait décrété les lieux... "constructibles". Chacun sait que les esprits "modernes" ne veulent en aucun cas tenir compte des leçons du passé. Voilà plusieurs années, des gens sont morts dans le Sud pour s'être installés dans le lit d'un ancien torrent. Une zone où, depuis les Romains, nul ne s'était aventuré.

En définitive, Etat irresponsable, élus ripoux et clients naïfs, se partagent à des niveaux très différents la responsabilité de ce drame qui, avec un peu de conscience professionnelle, d'honnêteté et de désintéressement, aurait pu être évité. La Faute-sur-mer ? Tous plus ou moins en faute. Sauf la Justice. Elle vient de rendre un jugement sans faute.

ADM, le 13 décembre 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens