Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 15:53

Un petit restaurant sympa dans mon village d'Ile-de-France. De retour des pinèdes landaises, j'ai décidé d' y retrouver mes amis portugais qui le gèrent. Seul à table, j'ai tout loisir d'observer l'environnement.

En face de moi, à quelques mètres, trois femmes - deux d'âge respectable et une trentenaire : elles parlent, elles parlent et elles parlent.... En voici trois qui à l'évidence ont bien des potins à se raconter. Soudain, le serveur s'approche et le silence - doux oxymore - devient assourdissant. Tout juste perçoit-on un minuscule cliquetis de cuillères à l'oeuvre. La scène va durer cinq bonnes minutes.

Mais que s'est-il passé ? N'allez pas me dire que la présence de sucreries alléchantes justifiait l'interruption de la conversation. Nos compagnes ne connaissent pas le péché de gourmandise.

ADM, le 16 mai 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

L'Oeil de Rouen 17/05/2015 09:32

Moi ??????????? C'est mal me connaître !!!!!!!! ;-)

Mururoa 17/05/2015 09:34

Mais oui mais oui...

L'Oeil de Rouen 17/05/2015 08:41

Bah, Anatole, ces dames ayant la bouche toute occupée par une gourmandise,
ne leur faisons pas grief de la savourer en silence...........

Mururoa 17/05/2015 09:29

Bonjour l'ambiguité, cher Œil de Rouen