Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 16:20

Assistez à la première rencontre du championnat de Promotion d'honneur local et vous serez frappés par ce qui la rapproche d'un match professionnel de Ligue 1 : l'arbitrage. Rappel des faits. En première mi-temps, le cul de basse fosse qui fait office de juge de ligne laisse accorder un but, alors que deux visiteurs sont nettement hors-jeu. L'erreur est humaine. L'entraîneur local se permet sur un ton mesuré de signaler la faute. L'homme en noir se précipite alors, hurle, braille, invective et menace son interlocuteur. "Je suis le chef, tu fermes ta g... et tu restes à ta place..." Dialogue à peine exagéré. Plus intelligent, l'entraîneur se tait et regagne son banc.

Une heure plus tard, dans un match où les joueurs n'auront cessé de respecter l'arbitre, les locaux perdront (1-2), ce qui n'est pas immérité tant leur prestation laissa à désirer. Mais il n'empêche qu'une fois de plus on aura constaté que même à un modeste niveau l'arbitrage français est malade. Déjà il faudrait apprendre à l'incompétente juge de ligne les conditions que doit remplir le ballon pour sortir en touche ou comment un joueur doit effectuer une remise en jeu. Pitoyable.

ADM, le 5 septembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens