Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 20:39

C'était à Rennes voilà bien longtemps. Je ne me souviens plus comment nous nous étions connus, mais notre amitié avait vite grandi. Tu étais un étudiant turc perdu dans notre Bretagne et l'attrait de rencontrer une autre civilisation m'avait convaincu de parler souvent avec toi. Tu étais même venu à la maison, faisant l'unanimité chez mes parents. Et puis j'ai quitté la Bretagne pour Paris et le CFJ. Toi, tu as rejoins ta patrie.

Un jour de 1970, nous nous croisades furtivement bd Saint-Michel.... Le temps passa, passa, passa jusqu'à dimanche soir où, pris d'une inspiration soudaine, je me dis "et si Cemal était sur Facebook ?" Bingo ! Tu as accepté mon invitation et tu m'as envoyé un long message, ce qui me fit pleurer.

Aujourd'hui, nous nous sommes entretenus au téléphone. Ta voix n'a pas changé, ta mémoire est toujours aussi grande - ah cette chaîne hi-Fi achetée en ta présence pour satisfaire ma conversion à la musique classique... Bientôt, je vais aller te rendre visite à Bodrum, l'ancienne Halicarnasse. Cemal Burnaz, retrouver un ami étranger quarante-cinq ans après : la vie mérite d'être vécue.

ADM, le 30 septembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens