Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 11:49

Collaboratrices revendiquées, amours vénales et bordels pour soldats allemands, vedettes prêtes à tout y compris à aller minauder à Berlin, femmes de prisonniers qui, à défaut de leur âme, devaient aussi nourrir leur corps, résistantes à la quête de précieux renseignements, amours sincères entre jeunes soldats et jeunes filles rêvant du beau prince, vînt-il de l'étranger... Et ces odieuses exécutions de 2000 suppliciées abattues par des résistants arrivés parfois à minuit moins une seconde... Ces têtes rasées... Pour expier quoi ? Pour que le mâle reprît sa domination ?

Le thème "Amour et sexe sous l'Occupation" était délicat. Hier, sur la chaîne "Histoire", il a été traité avec beaucoup de retenue. Un certitude, dans ces moments difficiles, je n'aurais pas voulu être une femme. Trop facile de cracher son venin. Le témoignage de Francine - je crois qu'elle se prénommait ainsi - était là pour nous rappeler que la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Elle eut un enfant, avant que le destin lui arracha son homme. A méditer.

ADM, le 9 novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens