Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 12:10

- (Elle) Bonjour mon cher, ta nouvelle coiffure te va bien. - (Lui) Non, je me suis simplement lavé les cheveux ce matin. Je me suis dit que pour cette nuit des César il me fallait éviter de puer.

- (Elle trophée en mains) Je remercie Madame la ministre, mon producteur, mon réalisateur et tous ceux qui ont fait le succès de ce film, en particulier le public que j'aime tant. - (Le producteur) J'ai bien aimé la première fois quand tu t'es mise à genoux devant moi.

- (Lui) Dis-moi, tu as failli rater le début. - (Elle )Oh tu sais, avec les migrants, les contrôles sont de plus en plus sévères. Ils ont bloqué mon avion à Zurich où je réside.

- (Lui) Ma chérie tu as une mine superbe. Ta cure t'a fait un bien fou. - (Elle) Il se fout de moi. Il sait pourtant que je sors d'une chimio.

- (Elle trophée en mains) Avant de vous exprimer toute mon émotion, je voudrais ici affirmer combien le sort infligé aux migrants est inadmissible. Ne résidant pas en Europe, je ne peux pas, mais je compte sur votre solidarité pour que chacun d'entre vous puisse accueillir une famille. - Longue ovation de l'assistance. Des larmes coulent un peu partout.

- (Lui trophée en mains) Ce César, je tiens à le partager avec ma partenaire sans qui je n'aurais jamais pu être distingué. - (Elle) Notre dernière coucherie s'est pourtant achevée sur un bruit épouvantable de vaisselle cassée.

- (Elle en pleurs, trophée en mains) C'est le plus beau jour de ma vie. Jamais je n'aurais imaginé gagner cette récompense (bande de cons, depuis que je l'attends : vous êtes longs à la détente !).

- Ce soir, c'est la fête du cinéma français. Soyons fiers de défendre cette exception culturelle que le monde nous envie. - (Certains téléspectateurs) Et ce, grâce au fric de nos impôts et à un système mafieux qui permet à des producteurs malhonnêtes d'inscrire des plombiers, éclairagistes, chauffeurs ou maquilleuses, au régime avantageux des intermittents du spectacle pendant toute l'année, alors que certains ne travaillent que quinze semaines.

Conclusion : Ainsi va la vie chez les "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Du moins pour une soirée. Le reste du temps, ce serait plutôt "haine et jalousie".

ADM, le 26 février 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

L'Oeil de Rouen 27/02/2016 07:52

Réécoutez, dans le même esprit des "remerciements frelatés qui n'en pensent pas moins",
Eddy Mitchell dans "Lèche bottes blues" : tout est dit, ou plutôt tout Eddy !
Pour le reste, je confirme que les chiffres de Toto 84 sont justes, et que Pole Emploi est (à juste titre) très attentive à leur respect...

Toto 84 26/02/2016 19:31

Je n'ai jamais sur un tournage de plombier ou de chauffagiste. Ils ne sont mentionnés nul part dans les conventions collectives ni dans la liste des métiers de l'UNEDIC spectacle. Ils ne peuvent donc pas toucher des indemnités chômage de l'UNEDIC spectacle. Il va falloir vérifier vos sources mon cher ADM. Ne s'inscrit pas qui veut à cette caisse et pour commencer tous les techniciens qui n'ont pas travaillé 507 heures en 10 mois et qui se retrouvent au régime général et ne touchent rien si ils n'ont suffisamment travaillé suivant le règlement de ce dernier.
Les éclairagistes ne sont pas des techniciens du cinéma mais du théâtre ou du music-hall. Ils n'ont donc rien à faire à la distribution des Césars.
Parlons de ce que l'on connait. Hé oui, hé oui!

Toto 84 26/02/2016 14:35

Tout cela est vrai mais je ne vois pas ce que viennent faire des plombiers, chauffagistes ou éclairagistes dans cette cérémonie pour "ego-narcissique"

Mururoa 26/02/2016 18:36

Ils font partie de la "grande famille" du cinéma français et bénéficient du même régime lorsqu'ils participent à un film. Mais oui, mais oui !