Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 11:35

Quatre modestes exemples pour bien débuter la journée :

- Hier sur une très grande radio matinale, il est question de ce cordon ombilical que des parents ont obtenu de garder afin de préserver l'avenir de leur futur bébé. Petit hic, selon les heures et les médias, le bébé attendu est un garçon ou une fille ou un garçon. Pas grave, puisque la théorie du genre prévoit les fluctuations temporelles et climatiques.

-Ce matin, le gourou de tous les gogos en mal de se tenir au courant, un certain YC, annonce tout de go sur une "immense" radio que le meeting d'Emmanuel Macron s'est tenu dimanche à Paris. Anatole, il serait temps que tu changes de moquette : dimanche n'est pas samedi. Et inversement. Quoique... A force de jouer les cumulards, on peut perdre toute notion du temps.

- Le quotidien "El Païs", considéré comme le nec plus ultra de la presse ibérique, présente le Français Gilles Kepel comme "un expert du terrorisme", puis dans la suite de l'article comme "un spécialiste de l'islam et du djihadisme". Mazette ! il va être flatté : à la fois spécialiste du renseignement, théologien et expert militaire...

- Cristiano Ronaldo vient de recevoir son quatrième ballon d'or. Le résultat a été proclamé  hier soir. Pourtant sa récompense lui a été remise avant hier dimanche. Pourquoi parce que, à l'heure de la proclamation des résultats, notre Portugais se trouvait au Japon pour y disputer la coupe du Monde des clubs. Nous avons donc eu le droit à des images enregistrées. "Ils" nous l'ont dit ?

Nos spécialistes de la désinformation ont un immense champ devant eux. Le "tonneau des Danaïdes", vous dis-je, pour le plus dangereux des pouvoirs s'il est aux mains de gangs : "le quatrième".

ADM, le 13 décembre 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens