Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 15:08

Honte sur moi qui ignorais les infamies du triste sire Michel Debré, à la mémoire duquel je ne dois rien, sinon du mépris. Alors député de la Réunion, cet individu a déporté des enfants, abandonnés ou non, pour qu'ils aillent repeupler les zones désertiques de la France.

Aussitôt arrivés sur le territoire ordurier, les enfants étaient séparés sans aucun respect de leurs liens familiaux. Beaucoup devinrent d'esclaves aux mains de gens sans morale. Ce procédé me rappelle - en moins pire cependant - les méthodes nazies et leurs "Lebensborn". Ces lieux où ils faisaient inséminer les femmes blondes et robustes qu'ils avaient enlevées par de pseudo-ariens, dans le but obtenir "une race pure". Je me souviens m'être rendu en 1974 aux archives polonaises de Varsovie pour des documents destinés à un long métrage sur le sujet.. 

Mais revenons à la  charogne qui a souillé l'honneur de la patrie des droits de l'Homme. De 1963 à 1982, ce furent ainsi 1630 enfants réunionnais qui furent déportés dans la Creuse, le Tarn, la Lozère, le Gers ou encore les Pyrénées orientales..

Le  18 février 2014 -  la France se hâte lentement quand il s'agit d'avouer ses saloperies  - l'Assemblée nationale a enfin voté une résolution mémorielle qui reconnaît la "responsabilité morale" de l'Etat français et demandé que tout soit mis en oeuvre pour permettre aux ex-pupilles de reconstituer leur histoire personnelle.

Aujourd'hui, l'un d'eux a connu la grande joie d'apprendre que son père était encore en vie. Quant à l'auteur décédé de cette tragédie, il ne peut que me remettre en mémoire le titre d'un roman policier de Boris Vian : "J'irai cracher sur vos tombes."

ADM, le 16 février 2017 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens