Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 06:12

Plantons le décor. Nos deux promeneurs longent un gigantesque pré qui accueille une bonne cinquantaine de vaches toutes avachies, à l'exception d'une seule. Les deux hommes s'approchent et - hum - commencent  à beugler. La belle vient à leur rencontre, les regarde, puis d'un pas nonchalant s'éloigne. Rien d'exceptionnel, direz-vous. Quoique...

Mues par un mystérieux instinct, nos ruminantes se lèvent les unes après les autres, descendent la longue pente qui mène à la ferme et, une à une, gagnent l'étable dans un concerto en meuh majeur. Pas de vacher, pas de chien.

À Marast (70), les vaches n'ont donc nul besoin de guide pour aller à la traite. Un vrai miracle dont pourrait s'inspirer le malheureux troupeau électoral qui, lui aussi, va bientôt se voir pomper.

ADM, le 6 avril 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires