Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 08:30

Le silence sous le couchant rutilant d'une superbe journée printanière. Des rangs et des rangs de croix blanches alignées dans une parfaite rectitude. À l'entrée, sous une guérite, une modeste table. Sur celle-ci, un registre où ne figurent que quelques témoignages.  À côté, un cahier avec une liste imposante de noms. À la lettre A, l'émotion vous étreint. Des pages et des pages. Que des noms musulmans ou presque...

Il faut le trouver le cimetière national militaire de Rougemont, modeste commune du Doubs. Sans l'aide de l'ami Jacques, jamais je ne l'aurais connu. Là sont regroupés les corps de 2169 soldats morts pour la France dans les combats qui ont ensanglanté l'Est en 1944. Parmi eux, 153 inconnus et 1251 musulmans. "Morts pour la France pour que je puisse être libre", cela mérite un peu plus que le silence et l'oubli ?

Samedi, François Hollande a naturalisé 28 anciens tirailleurs sénégalais. Qu'il me soit permis d'écrire, pour une fois, "bravo". Que la France ne l'a-t-elle pas fait plus tôt ?

Ne vous méprenez pas, amis, ce n'est pas pour autant que j'accepte les souillures que certains sans foi ni loi veulent infliger à notre pays et à ses valeurs. Mais, à Rougemont, jeudi  dernier, il y avait une France éternelle qui m'interdisait de me taire. Le silence des héros...

ADM, le 17 avril 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires