Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 11:37

La scène se déroule dans le bureau de mon prince à l'Elysée. Un micro indiscret saisit quelques bribes d'un monologue.

"Voyons, notre avocat, notre bijoutier, notre coiffeur, notre costumier, c'est fait. Nous servir vaut récompense (...) Isabelle Balkany, Nicolas Bazire, Robert Bourgi, Patrice de Maistre, Frédéric Péchenard, Jacques Servier, Guy Wildenstein... Il nous fallait manifester notre sympathie avant que des magistrats pervers ne persécutent ces malheureux (...) Boris Boillon, Ali Bongo, Serguei Chemezov, Jacqueline Desmarais, Salma Hayek, Raymond Kelly, Philippe Vannier... Assurons notre dimension internationale (...) Marc Ladreit de Lacharrière. Bon pour notre triple A. (...) Isabelle Adjani, Didier Barbelivien, Danny Boon, Christian Clavier, Dominique Farrugia, Yvette Horner, Mireille Mathieu, Gilbert Montagné, Stone et Charden, Sylvie Vartan... Au nom de la culture que nous chérissons tant (...) Irène Frachon. N'oublions pas le syndicalisme."

- "Mon prince, ne confondez pas Benoît Frachon décédé depuis fort longtemps et Irène. Celle-ci est médecin et vous ne l'avez pas décorée de Légion d'honneur malgré sa dénonciation du "Médiator", vous savez cette s... des laboratoires Servier. - "Merci, fidèle Anatole. Si maintenant nous en venons à nous intéresser à une personne comme elle, c'est que nous avons vraiment besoin de repos. Vivement mai !"

Anatole de Mururoa, le 11 janvier 2012

Partager cet article

Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires