Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 15:19

Comme aux JO de Londres, les relayeurs français ont soufflé l'or à des Américains qui avaient un mal fou à masquer leur immense déception. Et pourtant Manaudou, Gilot et Stravius ont dû remonter le lourd handicap que leur avait laissé un Agniel hors du bassin, la tête peut-être déjà aux États-Unis, lui qui estime qu'aucun entraîneur français ne peut satisfaire son appétit de gloire.

Qu'importe, le défaillant avait la chance d'avoir derrière lui trois mousquetaires décidés à ne pas laisser le fabuleux métal à leurs éternels rivaux. Hier, la natation française pouvait rendre un hommage appuyé à ses mousquetaires qui, comme chez Dumas, étaient bien trois.

ADM, le 29 juillet 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens