Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 18:15

Au fil des pas, la silhouette se précise. La jeune femme, lourd cabas dans la main droite, rentre du marché. De la gauche, elle porte une fillette de trois-quatre ans serrée sur sa poitrine. Elles arrivent à ma hauteur. La gamine souriante babille je ne sais quoi à sa maman au visage rayonnant. Rencontre furtive avec deux êtres qui s'aiment et se comprennent. Quel spectacle plus émouvant pourrais-je contempler ? Je poursuis ma marche. Heureux.

ADM, le 16 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 08:59

La journée du "Nothing". Quelques joyeux Américains ont décidé d'instaurer cette fête le 16 janvier de chaque année. Ce jour-là, ils ne fêtent rien, sinon "rien". Quelle bonne idée ! Saisissons l'occasion pour fêter "rien" à l'ensemble de notre classe politique. Un juste retour des choses puisque, si nous nous demandons ce qu'elle nous a apporté de positif depuis des décennies, la réponse fuse : rien ! "Nothing" !

ADM, le 6 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 15:55

- "La femme" : jeune homme, vous avez dix vies pour traiter le sujet.

- Non, Monsieur. Quelques lignes suffiront.

Tenez cette dame qui a travaillé longtemps pour une grande télévision privée. Eh bien, elle vient de se ramasser en toute liberté près de 3000000€ d'indemnités. Et de trouver sans difficulté, sur une chaîne publique, un plantureux salaire de 50000€ par mois. La femme adulte, Monsieur, elle est INTELLIGENTE.

Ah ! ce n'est pas comme ces malheureuses jeunettes qui, sur Internet, ont toujours des problèmes de connexion, de vêtements, de coiffeur ou de billets de transport. Elles demandent de 50 à, pour les plus audacieuses, 500€ pour égayer leur triste quotidien de femmes esseulées qui ont perdu père, mère, mari, amant, compagnon et le reste... Quand l'une ose espérer 2500€, c'est pour échapper à la prison ! Ces femmes-là, Monsieur, ce sont des GAGNE-PETIT.

En avez-vous pris conscience, Monsieur ? La plus exigeante ne demande que 0,0008% du montant touché par la première. Et vous croyez que celle-ci lui viendrait en aide ? Que nenni ! La femme sait aussi se montrer PEU SOLIDAIRE de ses rivales.

Vous voyez, Monsieur, le sujet n'était pas si difficile à traiter. En tout cas, vous aurez compris que, quelle que soit leur situation, nos compagnes ne sont jamais vénales. Elles ont juste besoin que l'on comprenne les leurs.

ADM, le 15 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 12:06

Qu'il nous soit permis d'émettre une hypothèse sur cette avalanche qui, dans les Alpes, vient de coûter la vie à trois skieurs, dont deux lycéens lyonnais : et si la responsabilité en incombait à la presse ?

Les médias pourraient tout de même prendre un peu de temps pour expliquer qu'on ne peut faire du hors piste en montagne sans risquer sa vie. Et que s'engager dans une voie, alors que une barrière indique sa fermeture, relève de l'irresponsabilité la plus totale. Une décision d'autant plus incompréhensible que l'enseignant accompagnateur appartient à l'Education nationale. Un gage de qualité qui le met donc hors de cause. Tout comme les jeunes qui ont le devoir d'obéissance à leur maître.

Réflexion faite, il nous semble pourtant avoir entendu souvent sur nos médias des spécialistes prodiguer des conseils judicieux de prudence. Dédouanons donc la presse. Il existe bien une autre explication, mais nous n'osons y croire : et si c'était Daech ou Al Qaïda qui avait déclenché l'avalanche ? Hypothèse, vous en conviendrez, farfelue.

Si ce n'est ni la presse, ni l'enseignant, ni les jeunes, ni Daech, c'est qui ? Vite des explications, avant que d'autres drames n'arrivent !

ADM, le 14 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 07:22

Si l'on en croit un sondage demandé par le Point - encore faut-il en être convaincu - François Hollande perd 5 des 8 points de popularité engrangés en décembre après les attentats ; Manuel Valls pour sa part en reperdant 5 sur 6. Moralité : pour se maintenir au pouvoir, une commémoration - même organisée à foison - ne vaut pas un attentat.

ADM, le 14 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 14:35

Oyez braves bipèdes électeurs, la crise ne touche pas tout le monde. Si les fonctionnaires français ont vu le gel de leur point d'indice, il n'en est pas de même pour leurs homologues européens. Ces derniers viennent en toute discrétion - ah l'humilité de ces braves gens ! - d'être augmentés de 2,4% pour l'année en cours, selon des calculs relevant des exponentielles et autres logarithmes.

Selon le rapport du sénateur socialiste Marc Massion, les personnels de Bruxelles gagnent en moyenne 6500€ nets par mois. Cotisant à la hauteur de 11,3% pour leur retraite, ils peuvent obtenir une pension après dix ans de service s'ils ont âgés d'au moins 58 ans. Lorsque l'on connaît le labeur écrasant accompli par ces forçats du service public, on ne peut qu'entonner un "nos fonctionnaires européens sont for-mi-da-bles !"

ADM, le 13 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 06:21

Le 12 janvier 2010, la Terre se mettait en colère en Haïti. Le séisme allait tuer, en moins d'une minute, plus de 300.000 personnes. Six ans plus tard, le pays ne s'est toujours pas relevé de cette catastrophe. Une pensée très forte pour ce glorieux peuple qui fut, dès le XIXe siècle, la première république noire indépendante.

ADM, le 12 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 11:29

Delpech, Boulez, Galabru, Courrèges, Bowie... Un à un, les pans de notre jeunesse s'effondrent. Oh ! l'émotion n'est pas la même, mais tous ont appartenu à notre vie. Cette série nous évoque les châteaux de sable que l'on construisait à l'âge de l'insouciance. Vous passiez des heures à ériger une forteresse de sable. La mer allait voir ce qu'elle allait voir...

Et puis, en quelques minutes, par pans entiers, vos illusions s'effondraient devant la douce agression des flots. La mer avait repris ce droit que vous aviez eu l'insolence de vouloir lui contester.

L'Ankou cher à nos âmes celtiques passe et repasse en cet an 2016. Notre bail terrestre ne nous appartient pas. Cruel rappel. Face à la mer, les châteux de sable...

ADM, le 11 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 08:52

Longtemps, je me suis considéré comme un peu "déséquilibré", menant une vie parfois peu en accord avec les paramètres traditionnels, pensant à des sujets absents des préoccupations du commun des mortels, ruminant des pensées un peu "à l'ouest", tenant des propos déconcertants, caressant les mots d'une façon curieuse, pour ne pas écrire bizarre ou étrange. Bref, je me voyais un peu "déséquilibré", comme l'image que me renvoyaient mes amis...

Jusqu'au jour où, avec horreur, je découvris que l'on m'assimilait à un "terroriste" ! Vous savez Manuel Valls, Christiane Taubira, Mmes et Messieurs les laquais de la désinformation. Des "dé-sé-qui-li-brés" pour caractériser les auteurs de ces faits divers qui se multiplient dans notre pays. Pfft ! disparu le "terroriste", bienvenue au "déséquilibré" !

Mais tonton Manu, tata Christiane, moi, je n'ai jamais posé de bombes, jamais tiré sur un de mes frères bipèdes (ou quadrupèdes d'ailleurs), jamais coupé la tête de mon patron, jamais foncé dans la foule, jamais violé une compagne de jeux, jamais profané un cimetière ! Manuel, Christiane, par pitié, ne trompez plus vos concitoyens. Usez du mot juste, parlez de "terroristes". Laissez le terme de "déséquilibré" aux pauvres gens qui, comme moi, rêvent d'un monde meilleur.

ADM, le 10 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 11:29

Madame, souffrez que je vous plaigne. Votre existence ne fut qu'une longue marche vers la désespérance. Née en Guyane dans une famille éclatée, abandonnée par votre père, vous tombâtes très tôt dans les chimères de l'indépendantisme et même dans les bras d'un homme qui ne fut pas toujours tendre avec vous. Vous vous réfugiâtes alors dans la politique, devîntes même députée. Pris d'une soudaine ambition, vous vous portâtes candidate aux élections présidentielles. Hélas, votre score n'atteignit même pas la première version d'un logiciel du siècle dernier.

Eclaircie dans votre marche vers l'enfer, un homme s'intéressa à vous, notre grand timonier, protecteur de la nation, François Hollande. Il vous nomma ministre et fit de vous l'un des piliers de ses multiples gouvernements.

Simple, vous restâtes, vous rendant au ministère à bicyclette - certes pour les deux cents derniers mètres, mais tout de même à la force de votre jarret. Votre employeur ne se montra guère généreux avec vous : il vous attribua comme logement de fonction un modeste deux pièces, sans salle de bain. Alors vous fîtes la quête des organismes sociaux. Moyennant une petite entourloupe - le mot est sans doute trop fort - sur l'année de vos revenus, vous obtîntes un logement social au loyer bien inférieur au prix du marché. Dans votre innocence, vous ne réalisâtes point combien cette situation pouvait choquer certains mauvais esprits - ou sans-dents, c'est kif kif. "Une ministre dans un logement social" : voilà qui correspondait bien à votre sens inné des valeurs, aux principes humanistes du "changement, c'est maintenant" cher à votre maître.

Aux dernières nouvelles, il semblerait que vous ayez décidé de renoncer à votre bail. Mais Christiane, qu'allez-vous devenir ? Mon coeur s'étiole à cette horrible question. Souffrez, Madame, que je vous organise très vite un Taubirathon. Ou même un Taubirathonton !

ADM, le 9 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens