Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 06:25

Dieu existe : Il n'a pu envoyer Mozart dans le néant.

 

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 07:17

Haendel 

Albéniz

Rossini

Monteverdi

Offenbach

Nielsen

Indy

Enescu

Debussy

Uccellini

Schubert

Orff

Ingegneri

Ravel

Avec une pensée pour un certain Charles.

ADM, le 17 mars 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 15:19

Carlos Ghosn, le patron de Renault, ne connaît pas la mesure. En fait, il semble chérir le plus et le moins : pédale douce, lorsqu'il tente de minimiser les émanations de particules s'échappant de ses tacots ; vroum vroum vroum et coups d'accélérateur, pour sa rémunération, ses bonus et ses stocks-options. Sans doute ce que certains appellent la "french touch"...

Plus sérieusement, est-cela le modèle de capitaine d'industrie susceptible de séduire le candidat Emmanuel Macron, l'homme de la haute finance internationale et des lobbies industriels ? Au secours !

ADM, le 16 mars 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 10:09

Boum ! Sans prévenir qui que ce soit - membres, entraîneurs, joueurs, supporteurs -, Jacky Lorenzetti et Thomas Savare ont annoncé, dès la saison prochaine, la fusion de leurs deux clubs pourtant historiquement ennemis : le Racing et le Stade français. Nouvelle preuve qu'entre haine et amour il n'existe qu'un fil ténu aisément franchissable.

Plus inquiétant pourrait être leur annonce d'une présidence "tournante", dont on ne sait pas vraiment ce que cache le terme. Optons pour une double présidence successive. De même, nous devrions avoir un duo d'entraîneurs qui lui ne sera pas tournant. 

Un tandem Labit - Travers peut se concevoir. Mais si le deuxième venait à être anobli par les hautes instances du rugby, cela ferait un peu désordre. Et prouverait que, dans le petit monde de l'Ovalie, tout ne marche pas droit.

ADM, le 14 mars 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 17:03

Sa tête repose contre l'épaule de sa voisine. Tendrement. Quel âge peut-il avoir ? Pas facile. Entre vingt et vingt-cinq ans ? De temps à autre, un léger borborygme vient troubler la quiétude du lieu. En ce jour printanier, une douce lumière éclaire la nef de cette modeste église, symbole d'une paroisse pourtant née à l'aube du Moyen-Age.

Au borborygme, elle se tourne vers lui et, sans mot dire, lui caresse les cheveux. Qu'il est doux pour un... - comme ils disent - "trisomique" de posséder une telle maman. Durant de longues minutes, ils restent ainsi assis. Immobiles. Un recueillement quasi quotidien. Toujours à la même heure.

Celui qui observe cette scène se dit que la vie est cruelle, que cela ne ne devrait pas arriver. Qu'ont mérité ces deux êtres pour une telle souffrance ? Mais souffrent-ils ? Une telle sérénité nimbe leurs corps enlacés. Respectons ceux qui, au-delà de la maladie, quêtent l'apaisement que tout humain se doit de chercher.

ADM, le 13 mars 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 15:03

L'émotion m'étreint à la vue d'Anne Hidalgo, longue-pince à papiers à la main, participant à l'opération "Propreté pour Paris". Contre-plongée, cadre, lumière, grâce des gestes, beauté de l'actrice-mairesse à ses heures perdues... cette séquence possède tous les ingrédients nécessaires à son classement dans les grandes heures du Septième art.

Espérons qu'une nomination aux Césars - et pourquoi pas aux Oscars - viendra couronner ce que l'on peut déjà désigner comme un chef d'œuvre. Pour être juste, associons à ce coup de cœur directeur de la photo, cadreur et preneur de son.

ADM, le 12 mars 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 12:35

Pour une amourette du temps jadis passé

Recueille les doux rayons du soleil retrouvé 

Inspire les fragrances au zéphyr éveillées 

Nargue les noirs souvenirs de l'hiver oublié 

Tendrement écoute la source gazouiller

Émerveille-toi de la frêle fleur qui a percé.

Mésanges et rouges-gorges assemblés 

Pour la symphonie des jours allongés

Susurrent la mélodie du bonheur retrouvé 

ADM, le 12 mars 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 17:10

Dans quelques minutes, près de quarante ans de carrière allaient s'achever. Un brin nostalgique, le vieux professeur d'Histoire eut le désir de se livrer à une dernière expérience avec sa classe d'adolescents.

- Jeunes gens, avant que vous partiez pour vos grandes vacances, j'aimerais vous poser une ultime question.

- .Bien sûr, Monsieur.

- Pouvez-vous me citer des pays qui, au XXe siècle, ont malheureusement connu une violation des droits de l'Homme ?

De nombreuses mains se levèrent aussitôt.

- l'Allemagne nationale-socialiste

- l'Italie avec le fascisme

- les colonels grecs

- les généraux argentins

- les militaires chiliens

- le Portugal avec Salazar

- le franquisme en Espagne

- le régime de Vichy en France.

 

Le silence se fit dans la classe.

 

- Bien, très bien même. Vous n'avez rien à ajouter ?

- Oh non, Monsieur. Vous nous avez appris à ne jamais avancer ce que nous n'avons pu vérifier.

- C'est vrai, je l'ai dit.

Quelques instants plus tard, la sonnette retentit. Un brouhaha s'éleva et les jeunes se dispersèrent sans oublier de dire au revoir à leur vieux professeur.

Ce dernier resta quelques secondes songeur. "Quarante ans pour ca..."

Il se leva, rangea ses documents et se dirigea vers la sortie. Bah, une autre vie l'attendait. Là-haut, il serait bien dans son chalet. Le bon air, les cimes, les bouquetins, les marmottes, l'eau du petit torrent et ces fleurs qui sont si belles en été.

ADM, le 9 mars 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 09:57

Hier sur FB, j'ai abordé au conditionnel un sujet très délicat : les suites à donner à la tuerie d'Orvault, après les aveux de son auteur. Cela m'a valu des réactions publiques ou privées, sans surprise fort diverses. Même si le fléau penchait nettement d'un certain côté. Ce qui en soi n'est pas une preuve que l'on a raison. La philosophie et l'histoire ont maintes fois prouvé que la majorité n'a pas toujours raison. Y compris dans ses choix électoraux, 

Mais avant tout examinons les faits tels qu'ils nous ont été rapportés après aveux. Voici une créature - difficile de parler ici d'être humain, encore moins d'animal (les animaux n'agissent pas ainsi) - qui sciemment s'est acharné sur ses deux premières victimes pour les tuer. Qui a eu le "courage" de monter à l'étage pour tuer deux jeunes qui ne demandaient qu'à vivre dans leur sommeil. Il a ensuite transporté les corps après les avoir découpés en morceaux (ou avant de...). Arrivé dans un endroit inconnu, il y a mis le feu pour les faire disparaître. Est retourné sur les lieux des crimes pour tenter d'effacer toute trace de sang. S'est amusé à disséminer un peu partout des objets appartenant aux disparus afin de brouiller les pistes. Fin de l'horreur.

On attribue à Lénine, celui qui apparaît de plus en plus comme le grand usurpateur des révolutions de 1917 en Russie, la question suivante : que faire ?

En 1981, le président Mitterrand et son ministre Badinter ont aboli, contre la majorité de l'opinion, la peine de mort et notamment l'usage de la guillotine. Une bonne décision. Ne serait-ce que par la présence de la présomption d'innocence. Combien d'innocents ont été exécutés ? Sans retour possible.

Alors que faire avec la créature concernée par le massacre d'Orvault ? La guillotine exclue, la chaise électrique exclue, l'injection létale exclue (on a vu l'horreur que cela donnait aux Etats-Unis, la patrie des non-droits de l'Homme). Il resterait donc la prison ou l'asile. Avec les risques d'évasion et de récidive.

Certains parleront de peine incompressible. Vision de bisounours. Combien d'exemples de peine incompressible ont été respectés à ce jour ?

Parfois il arrive que l'on trouve le condamné pendu dans sa cellule. Par son fait ou par celui de ses geôliers qui ni vu ni connu ont fait ce qu'il fallait faire ?

Alors que faire ? Le nouveau testament envisage bien une solution "Si on te frappe sur une joue, tend l'autre." Vision une nouvelle fois de bisounours. Je ne pense pas que les chrétiens d'Orient ou les musulmans de Birmanie approuvent cette méthode.

Alors que faire ? Laisser en vie cette créature ? Dans quel but ? En imaginant que sa détention sera la pire des punitions ? En espérant secrètement qu'il deviendra fou et qu'il mettra fin à ses jours ? Quelle perversité !

Alors que faire ? Lui offrir une tombe une fois qu'il sera mort pour permettre à tous les psychopathes de la Terre d'aller la fleurir ?

Alors que faire ? Certains bourreaux de Nuremberg ont été exécutés ? Eichmann de même. Combien de voix se sont alors élevées ? De toute façon cela ne serait plus possible maintenant en France.

Après avoir exécuté Ben Laden, les Américains ont balancé son cadavre à la mer. Afin d'éviter que certaines et certains aillent se recueillir sur sa tombe. Ils auraient pu aussi l'incinérer, ce qui me semble-t-il n'aurait pas respecté le rite musulman.

Alors que faire ? Dans notre existence sur Terre où certaines questions n'ont jamais pu être résolues, il est des situations terribles. 

Combien coûtera l'entretien de cette créature à la société ? La question est sordide ? Et pourtant, que ne pourrait-on faire avec cet argent pour ceux qui en manquent ? Rien n'est simple. Ce qui fait le drame de la condition humaine. Mais il arrive parfois que, face à certaines horreurs, on soit en droit de s'interroger... Ce qui n'est pas agir.

Malheureusement en présence de cette créature, il va falloir agir. Alors que faire ? Que faire ? Que faire ? Je pose des questions auxquelles je ne peux répondre avec certitude.

ADM, le 7 mars 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 16:06

Joshua nu dans l'eau de son bain

Enlevant son gant le prit en sa main

Veux-tu me contenter avant demain

Et surtout ne me pose pas de lapin

Un jour un insolent levé tôt le matin

Xylographe d'un hibou nommé Merlin

Un inconnu sans grand lendemain

Nébuleux comme un verre sans tain

Huma le parfum émanant de sa main

Il voulut, le bougre, jouer les malins

Buta tel un crétin contre l'objet en pin

Oubliant le pauvre qu'il était né gredin

Un hibou rêveur ne put tenir en main.

ADM, le 6 mars 2017

 

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens