Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 20:04

Après la catastrophe qui a tué dix-sept personnes dont des enfants dans un stade angolais, voilà le tweet qu'on a pu lire dans le torchon "L'Equipe" : "Normal, l'arbitre a brandi un carton jaune, ils ont cru que c'était une biscotte." Honte aux salopards racistes qui travaillent dans ce merdia qui prétend souiller comme bon lui semble le sport.

ADM, le 11 février 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 12:25

Tout passionné de football aura admiré dimanche soir la caresse de l'aimable Corentin Tolisso sur le milieu de terrain stéphanois Fabien Lemoine. Certains pourraient y voir l'agression délibérée d'un abruti qui n'a rien à faire sur un terrain de football et qui aurait pu mettre un terme à la carrière de son adversaire. Heureusement, le lascar est maladroit...

Toujours est-il que la commission de discipline - on se demande pourquoi - a décidé d'étudier son cas et, après enquête, l'a suspendu pour deux matches. Alors là on ne comprend plus, quand frôler l'épaule d'un arbitre vaut au criminel une suspension de trois matches, sinon plus !

En toute circonstance, il convient cependant de garder une approche impartiale. Non Corentin Tolisso n'est pas un voyou ; non le président Jean-Michel  Aulas n'est pas intervenu ; non la commission de discipline n'est pas composée de personnages corrompus... Oui les arbitres français sont les meilleurs du monde. Oui Corentin Tolisso est béni des dieux. Et ce n'est pas l'entraîneur de Guingamp, Antoine Kombouaré, qui osera prétendre le contraire, lui qui reçoit ce week-end les Lyonnais.

ADM, le 11 février 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 11:29

Ce n'était pas un échange. Ni un débat. Pas même un combat de boxe ordonné. Pire qu'une rixe de cul-de-basse-fosse. Sous le regard goguenard du couple merdiatique, heureux de voir ainsi souillées les valeurs de la démocratie, les deux politocardes nous ont offert le spectacle qui nous conforte dans le rejet de ce monde de saigneurs-saigneuses de la République. Et ce, essentiellement par la faute de Najat Vallaud-Belkacem, la pittbull. Agressive, haineuse, incapable de laisser parler son interlocutrice plus de cinq secondes sans l'interrompre, menteuse, intolérante... Les mots me manquent pour définir l'attitude de ce cobra venu de je ne sais où.

Après une telle prestation, que personne ne vienne me parler du "vivre ensemble", dont raffolent les bonimenteurs de la pensée dominante. Un slogan réservé aux gogos ou aux faibles qui se soumettent à leur loi. 

En attendant, j'ignore si l'effet a été contre-productif. Mais, à la place de Marine Le Pen, je dirais un grand "merci" à Najat Vallaud-Belkacem. Un comble.

ADM, le 10 février 2017 

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 17:47
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 17:40
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 17:37
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 13:11
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 11:48

Ah qu'il est doux d'être née sous une bonne étoile. Papa occupait une fonction importante au sein de cet Etat qui nous protège tous. Protégées,  maman et moi, nous l'étions.

Pendant des années, nous avons vécu aux crochets de ce peuple qui se doit de payer ses impôts pour notre plus grand bien. Appartement, nourriture, sécurité, transports, avions, hôtels, réceptions... Dieu - pardon d'utiliser cet odieux terme - que la vie était charmante. Je me souviens lorsque je dus me rendre à une certaine école - la Légion d'honneur pour ne pas la citer - papa me fit un superbe cadeau : il fit rénover l'ensemble du bâtiment. Et pour rien, puisque c'est l'Etat qui payait.

Après ces merveilleuses années de jeunesse, il me fallut m'insérer dans la bonne société. Mes immenses talents et aussi quelques modestes relations m'offrirent les portes de la célébrité : administratrice d'une grande institution publique, accession rapide à un poste professoral, maisons d'éditions à mon service dès que l'envie d'écrire me prend, chroniqueuse ici et là, journaliste de-ci de-là....

Mais mon plus grand plaisir réside sans aucun doute dans la possibilité d'être invitée, quand je le désire, sur n'importe quel plateau télévisé ou autres merdias. J'adore y donner des leçons à ces malotrus qui prétendent remettre en cause ma grandeur, ma beauté, mon intelligence, ma culture. Croyez-moi, la vie vaut d'être vécue quand on est née sous une bonne étoile. Socialiste bien entendu.

PS : Pour ceux qui auraient l'esprit mal tourné, qu'ils se reportent au surtitre : tout cela ne relève que de l'utopie.

ADM, le 9 février 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 10:16
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 10:12
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens