Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 11:43
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 11:35

Églises, écoles, bus, banques, supermarchés, commissariats, voitures de particuliers et de police, policiers eux-mêmes... Autant de cibles pour ceux et celles qui aiment déclarer leur flamme à la République. Une exception pourtant : à ma connaissance jamais les bureaux de la Caisse d'allocations familiales ne sont incendiés. Pourquoi ?

ADM, le 20 février 2017

 

 

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 19:57
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 15:29
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 12:27

L'autre jour l'idée m'est venue, quelle drôle d'idée, d'enc...  un pendu. Le vent soufflait sur la potence, voilà mon pendu qui se balance et j'ai dû... Eureka ! Mais c'est bien sûr ! Une éolienne à vapeur !

Une éolienne à vapeur pour anéantir ces fichues fautes d'orthographe que je m'évertue par pudeur à appeler "coquilles". Encore faut-il l'inventer. Et, après quelques nuits blanches passées sur la lande avec dame Renard et le gourou de Brocéliande, il me plaît de vous narrer le résultat de mes recherches. Attention ! la procédure est complexe. Le moindre petit dérapage, une erreur de dosage et vous arriverez au résultat contraire. Tel un virus de Novosibirsk, vos fautes se multiplieront jusqu'à menacer même la sérénité de la sage Antares si réputée pour la pureté de ses écrits.

Prenez une cuve. Pas trop grande, pas trop petite. De préférence en acier inoxydable pour empêcher l'évasion des accents. Plongez-y sept "Bled orthographe"  - mais uniquement les 69 premières pages, sinon...  - et quatre "Bled conjugaison" - uniquement les feuille s impaires pour précisément ne pas commettre d'impairs.

Ajoutez une mixture à base de racines de bruyère - exclusivement bretonnes - un peu de purin récolté après un séchage sur dolmen. Versez quelques lampées de pétrole, - écossais de préférence-, une pincée de mauvaise foi, un zeste de  culot et une pensée d'optimisme. Laissez mijoter le tout. Au bout d'une demi-heure, inscrivez sur des feuilles roses - respectez la couleur - la centaine de mots dont vous ne maîtrisez pas l'usage et - c'est fondamental - séparez bien les consonnes et voyelles, ce qui évitera des dérapages du style "macron" devenant "moncon". De même, découpez  les séquences grammaticales que vous avez l'habitude de ne pas respecter.  A ce stade, attendez vingt-quatre heures.

Utilisez ce laps de temps pour acheter chez votre distributeur le plus proche une petite éolienne - un mètre cinquante au maximum. Acquérez en même temps une dynamo que vous allez brancher d'une part à votre éolienne et au tube d'un diamètre de dix centimètres sortant de votre cuve..

Le lendemain, mettez le feu à votre mixture. Quand celle-ci arrive à ébullition, la vapeur d'eau dégagée met en action votre turbine qui elle-même va déclencher le mouvement rotatif de votre éolienne. Au bout de quelques minutes, vous constaterez que de la fumée s'échappe de votre cuve. Une fumée immédiatement dispersée par les pales de votre éolienne. Ainsi vos fautes d'orthographe se disperseront dans l'atmosphère pour votre plus grand bien. Une "petite fumée" salvatrice comme aimait à l'écrire, dans les années soixante, Carlos Castaneda.

ADM, le 19 février 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 11:30

Élémentaire, mon cher Watson : le slogan "Made for Sharing". À condition toutefois d'ajouter "Only for some Rabbles".

ADM, le 18 février 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 06:52
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 17:14
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 13:29

Vous avez quatre heures pour traiter le sujet suivant :

"Quelle que soit leur appartenance, les femmes et les hommes politiques ne cessent de nous demander de respecter la Justice. Pourtant, quand c'est à eux à que Justice s'intéresse, elles et ils ne lui font pas confiance. Pourquoi ?"

ADM, le 17 février 2017

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 15:08

Honte sur moi qui ignorais les infamies du triste sire Michel Debré, à la mémoire duquel je ne dois rien, sinon du mépris. Alors député de la Réunion, cet individu a déporté des enfants, abandonnés ou non, pour qu'ils aillent repeupler les zones désertiques de la France.

Aussitôt arrivés sur le territoire ordurier, les enfants étaient séparés sans aucun respect de leurs liens familiaux. Beaucoup devinrent d'esclaves aux mains de gens sans morale. Ce procédé me rappelle - en moins pire cependant - les méthodes nazies et leurs "Lebensborn". Ces lieux où ils faisaient inséminer les femmes blondes et robustes qu'ils avaient enlevées par de pseudo-ariens, dans le but obtenir "une race pure". Je me souviens m'être rendu en 1974 aux archives polonaises de Varsovie pour des documents destinés à un long métrage sur le sujet.. 

Mais revenons à la  charogne qui a souillé l'honneur de la patrie des droits de l'Homme. De 1963 à 1982, ce furent ainsi 1630 enfants réunionnais qui furent déportés dans la Creuse, le Tarn, la Lozère, le Gers ou encore les Pyrénées orientales..

Le  18 février 2014 -  la France se hâte lentement quand il s'agit d'avouer ses saloperies  - l'Assemblée nationale a enfin voté une résolution mémorielle qui reconnaît la "responsabilité morale" de l'Etat français et demandé que tout soit mis en oeuvre pour permettre aux ex-pupilles de reconstituer leur histoire personnelle.

Aujourd'hui, l'un d'eux a connu la grande joie d'apprendre que son père était encore en vie. Quant à l'auteur décédé de cette tragédie, il ne peut que me remettre en mémoire le titre d'un roman policier de Boris Vian : "J'irai cracher sur vos tombes."

ADM, le 16 février 2017 

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article