Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 15:14

Des hordes d'émeutiers dans les rues, des bâtiments en feu, la grève générale décrétée dans l'urgence, des bataillons de paysans armés qui ont envahi la plupart des grandes villes et bloquent l'activité du pays... Ce sont des heures sombres que vivent actuellement, à quelques heures de Paris, nos amis autrichiens. Après la défaite de leur candidat, le néo-fasciste Norbert Hofer, ses partisans ne supportent pas leur défaite. Ils entendent, tel Mussolini avec sa marche sur Rome, conquérir par la rue ce que les urnes leur ont provisoirement refusé.

Pardon, mais une surprenante dépêche nous arrive. Avant même la proclamation officielle du  résultat, le vaincu aurait reconnu sa défaite et même félicité son adversaire ! Le calme règnerait sur l'ensemble du territoire autrichien... Mais quelle est donc cette histoire ? Quelle est donc cette menace pour le monde dont on me rebattait les oreilles ? M'aurait-on une fois de plus trompé ? 

Il est vrai que nous ne sommes pas en France et qu'un grand démocrate, leader d'un syndicat non moins démocratique, n'a pas laissé sous-entendre qu'il refuserait le verdict des urnes. Ce qu'il fallait démontrer ?

PS Pour les idéologues de la pensée dominante et les spécialistes des procès staliniens en tous genres, je n'aurais, comme électeur autrichien, en aucun cas voté pour Norbert Hofer. Mais mon dégoût pour la désinformation permanente m'incite une nouvelle fois à me gausser du "quatrième pouvoir".

ADM, le 5 décembre 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 12:49
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 20:32

Camarades prolétaires de toutes les régions, réservons l'accueil le plus révolutionnaire qui soit à notre tsarine rouge, l'immense Marie-Ségolène Royal, qui, après son inoubliable périple en terre cubaine, revient en notre mère patrie.

Gloire à toi, Marie-Ségolène, toi la petite-fille de Lénine et Staline, tes inspirateurs soviétiques ès droits de l'Homme, toi la nièce préférée du grand timonier marcheur Mao, toi la cousine de l'excellent exterminateur Pol-Pot, toi la sœur de lutte de l'inoubliable Fidel Castro.

Oh Marie-Ségolène, ta voie est tracée. Telle une asymptote, ton destin tend vers l'infinie grandeur des géantes de l'Histoire.

ADM, le 5 décembre 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 13:30
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 13:17
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 09:56
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 08:26

Elle l'a dit, la Marie-Ségolène présente à Cuba lors des obsèques de l'ancien dictateur Castro : "Savoir mettre de côté ce qui fâche pour ne retenir que les aspects positifs." Une sélection qui nous évoque un précédent voyage de la dame du Poitou en Chine. Finalement sa "bravitude" consiste à jeter les droits de l'Homme dans un cul-de-basse-fosse. Là où l'immense gourou d'une certaine "gauche" française aimait laisser pourrir ses opposants.

ADM, le 4 décembre 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 19:12
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 14:33

Selon certains médias, un scandale d'une ampleur inégalée toucherait donc le football, et en particulier certaines stars accusées d'avoir planqué des fortunes dans de multiples paradis fiscaux.

Eh bien, je m'en moque comme de ma première chemise. Il suffit de voir le comportement en tribunes des supporteurs bêlant, ânnonant et brayant, pour savoir que ces fans sont prêts à tout donner pour leurs "héros".

"Du pain et des jeux", tel était le moyen pour les empereurs romains de garder sous contrôle la plèbe. Deux mille deux cents ans après, rien n'a changé. Les masses hurlantes qui n'ont plus que l'idolâtrie comme valeur sont plus que jamais aptes à le célébrer : le veau d'or reste debout. Et il le restera.

ADM, le 3 décembre 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 18:51
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens