Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 13:37

L'école française va mal : nos enfants ne travaillent que 140 jours par an contre 180 ou 200 chez nos voisins ; le niveau culturel ne cesse de baisser; l'illettrisme, de se répandre et les rythmes scolaires se révèlent chaque jour plus inadaptés. Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a donc proposé une énième réforme avec notamment le retour de la semaine à quatre jours et demi - la matinée du mercredi ou du samedi étant laissée au choix.

Que n'a pas dit le malheureux ! Ce n'est plus une levée de boucliers, mais une mobilisation nationale. Enseignants, responsables de centres aérés, parents, maires, transporteurs..., ne cessent de s'épandrent sur les ondes. Constat curieux, ils n'évoquent jamais l'intérêt des enfants.

Perturber le quotidien des adultes ou toucher à l'organisation de la vie communale au moment des municipales, vous n'y pensez-pas ! Ce n'est plus l'ère de l'enfant-roi, mais l'avènement de l'enfant-serf, soumis au bon vouloir de ses anciens. Bah, les gosses gardent un intérêt : celui d'une bonne chair soumise aux sévices des pédophiles adoubés par ceux dont le devoir serait de protéger l'innocence enfantine. Honte à vous, les adultes !

Anatole de Mururoa, le 15 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 10:48

Après la mairie socialiste de Paris qui veut leur interdire l'usage de leurs véhicules usagés, Pas mon char à boeufs ! voici que la SNCF, établissement public à caractère industriel et commercial, veut expédier les pauvres à bas prix dans des wagons TGV recyclés pour l'occasion.

A partir du 1er avril prochain, le projet "Aspartam", rebaptisé "Ouigo", permettra aux plus démunis de se déplacer pour 25 euros dans de nombreuses villes du Sud, dont Aix, Nimes, Marseille... Les wagons comprendront plus de places, calquées sur les sièges étroits des TER, n'accepteront qu'un seul bagage gratuit et n'offriront aucune restauration. Bref, une application directe des voyages low coast chers à certaines compagnies aériennes.

Certains penseront que l'on ressuscite la fameuse troisième classe réservée aux pouilleux et qui disparut en 1956. Encore pourraient-ils aller plus loin et relancer ces wagons plombés qui ont tant fait la renommée des chemins de fer au milieu du XXe siècle.

Pour l'heure, imaginons le prochain slogan de la SNCF qui devrait faire fureur : "Let's go gogos, we go with Ouigo".

Anatole de Mururoa, le 13 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 15:07

Onze novembre : journée du souvenir pour tous les "morts pour la France". Belle initiative en apparence, mais qui en réalité masque un sinistre éloge de l'hypocrisie. Comment peut-on ensevelir dans la même fosse ceux sacrifiés pour défendre le sol de leur patrie et ceux tués dans des combats qui n'ont pour but que d'assouvir notre volonté de puissance, du moins celle de nos dirigeants oppresseurs et de leurs marchands de canon ?


Ah qu'elle étaient émouvantes ces longues files de jeunes gars qui aux cris de "Dieu avec nous" ou "Gott mit uns" partaient joyeux au combat, ignorant qu'ils
allaient bientôt appartenir au plus grand carnage de l'Histoire ! Les malheureux avaient bien des excuses - nous en aurions sans doute fait autant : celles de défendre nos familles, notre sol, notre patrie.


Mais il y eut aussi ces sales guerres coloniales : Vietnam et Algérie entre autres. Là, plus question de défendre nos femmes et nos enfants, mais d'exterminer cette "racaille" qui osait demander son indépendance. Et c'est ainsi que nous eûmes d'autres morts pour la France, certains lors d'opérations du type Ouradour-sur-Glane, car, ne nous laissons pas abuser, l'horreur n'appartient pas qu'aux Allemands. Et ce sont les salauds du Front républicain, emmenés par le criminel Guy Mollet, qui eurent le culot de mêler les gosses du contingent à ces
massacres. Grâce soit rendu au respectable Pierre Mendès-France pour avoir refusé de participer à cette ignominie.


Aujourd'hui, les socialistes, toujours frustés de ne pas avoir leur guerre patriotique, s'apprêtent à nous embarquer dans le bourbier malien. Les exemples de Chirac/Jospin pour l'Afghanistan, de Sarkozy pour la Côte d'Ivoire et la Libye, n'ont pas suffi. Y aurait-il un lien à établir avec les gigantesques mines d'uranium qu'Areva exploite au Niger, pays voisin du Mali ?


Ne nous berçons pas d'illusions : l'astuce des dirigeants qu'ils soient UMP ou socialistes - bonnets blancs et blancs bonnets - est donc de mêler dans un fatras de fourberies, de mensonges et de falsifications morts du contingent pour la patrie et morts de professionnels qui aiment tuer pour le plus grand plaisir des lobbies militaro-industriels.


Soldats qui allez mourir, nous vous saluons comme vous salueront les autorités perverses de ce pays. Tenez, vous aurez droit à des obsèques nationales, en présence de notre prince ou de son vizir. Avec un peu de chance, vous serez inscrits à l'Ordre de la nation et décorés à titre posthume de la Légion d'honneur. Modeste nuance avec celle décernée à Yves S...-M..., tueur sur la route, aux saltimbanques Stone et Charden, au coiffeur de Sarkozy ou encore aux exilés fiscaux désormais bien connus.


Honte aux peuples qui s'avachissent devant leurs dirigeants ! Honte à ceux et celles qui, privés de toute mémoire, ne savent tirer aucune leçon du passé ! Ave,
Normal 1er, qui morituri te salutant !


Anatole de Mururoa, le 12 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 11:57

Près de quatre mois de travail, une commission composée d'experts prestigieux, dont la spécialiste en lecture érotique Roselyne Bachelot, un battage médiatique à la hauteur de l'événement et... la montagne accouche d'une colline. Certes les propositions de Lionel Jospin vont dans le bon sens : réduction du cumul des mandats, fermeture de tous les bureaux de vote à vingt heures, introduction d'une dose de proportionnelle, parrainages citoyens. Reste maintenant à passer au stade de l'application. Une commission pour rire ou pleurer ? Bon courage !

Mais fallait-il puiser autant d'argent sur les deniers publics pour aboutir à ce résultat ? En juillet, avec un ami, il ne nous avait fallu que quinze minutes d'échange pour proposer des mesures Feuille de route pour Lionel Jospin plus radicales. Messieurs, Mesdames, personnels de la Haute, respectez un peu notre argent : un critère fondamental pour qui veut croire à la rénovation des moeurs politiques.

Anatole de Mururoa, le 10 novembre 2012 

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 11:27

Placé à gauche, Placé à droite, Placé derrière : on ne voyait que lui lors de l'élection de notre nouveau prince, Normal 1er. Jean-Vincent Placé et son sourire jaune carnassier. C'est qu'il avait de l'appétit, le bougre. "Je me voyais déjà...", lui susurrait pourtant à l'oreille l'exilé fiscal Aznavour. Avertissement lucide, confirmé peu de temps après par les urnes : à peine 2% des voix pour EELV, avec cependant un groupe à l'Assemblée nationale grâce aux alliances scélérates concoctées par Martine Aubry au détriment de généreux militants socialistes, hommes et femmes de terrain.

Le Jean-Vincent Placé n'a pas eu son steack : les corsaires Verts n'ont obtenu que deux ministères, pour miss Fukushima hémisphère sud En selle, Cécile Duflot ! et le discret Pascal Canfin. Notre froid calculateur a alors commencé à prendre ses distances. Six mois seulement après le sacre de Normal 1er, monsieur le sénateur s'interroge à voix haute sur la présence des Verts au gouvernement.

T'es pas content Placé ? Casse-toi avec ta bande d'énergumènes assoiffés de Légions d'honneur et de prébendes La complainte de la secte verte dans l'obèse mille-feuille budgétivore des institutions locales. Va satisfaire ta goinfrerie dans les banquets républicains où sévissent ceux qui n'ont que cette distraction. Et n'oublie jamais où se situe ta vraie place dans le coeur de l'électeur : toujours Placé, jamais gagnant.

Anatole de Mururoa, le 9 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 07:56

- Papa, nous savons que Najet Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, est très attentive aux quotas. Mais sais-tu qu'elle s'intéresse aussi à chacune de nos tendances, y compris sexuelles ? Pour cette proche de Normal 1er, elles expliqueraient grandement notre action et devraient en conséquence figurer dans nos CV. Voyons, parmi ces six relations, laquelle préfères-tu ?

° Doumé est bisexuel et ambidextre. Ce Corse, zoroastre-chômeur, vote UMP. Admirateur de Laetitia Casta et Nathalie Dessay, il ne parle pas, mais aime rêver dans son hamac, un havane à la bouche. 

°  Soizic, titulaire d'une maîtrise en basque, est gay et droitière. Cette bretonne athée ne se lave jamais, boit de l'hydromel et vote Front de gauche, tout en jouant de la flûte cantabrique, la nuit.

° Anatole est d'origine sénégalo-suédoise. Ce gaucher hétéro, libertaire illettré, parle le cunnulingus, ne vote pas et idolâtre Elvis. Il adore voler les journaux à scandales pour envelopper ses ordures.

° Sarah, juive ukraino-argentine, est une lesbienne dominatrice à tendance bobo IIIe arrondissement. Elle parle le nord patagon, vote Duflot et regarde Direct 8, en s'acharnant sur un sudoku force 10.

° Fatima-Mireille, marseillaise voilée et vierge, fume du cannabis et fréquente les piscines pour femmes seules. Elle aussi ne parle pas, bien qu'elle regarde assidûment Al Jazira et lise "Closers".

° Soraya, sado-maso, est née au Népal d'un père russe et d'une mère afghane. Cette franc-maçonne, adepte des romans de gare, pratique le yoga, va au temple, adore le coca et le Morandini.

- "Mes préférences vont à Doumé et Fatima."

- Pourquoi ?

- "Parce que ces deux-là respectent le quota quelque peu digne d'intérêt, celui du silence. Ce que Mme Vallaud-Belkacem est évidemment bien incapable de comprendre. Quot' Quot' Quot' Quotas ? Foutaise !"

Anatole de Mururoa, le 8 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 23:39

Guisarde, Canettes, Mabillon, Princesse. Ave, périmètre sacré ! Chères rues, vous êtes donc toujours là, fidèles depuis des siècles à la mémoire de Paris. Comme il était doux de vous parcourir, seul, en couple ou en bande. Vous vous souvenez ? C'était le soir, après nos grand-messes du Parc et de Colombes, ou encore au terme des matchs que nous disputions le long du périphérique. Le temps des goguettes insouciantes.

Et vous les amis ? Vous vous prénommiez Didier, Pierre, Daniel, Claude, Okbah, Hamid, Jean-Jacques, Simbad, Bernard, Jean, Dan, Jean-Pierre, Patrice... Les "Sans culottes" de Roberto étaient notre repaire. Parfois les bars à vins voisins accueillaient nos beuveries emplies de rêves et de vaines chimères.

Qu'êtes-vous années folles devenues ? Maudits aléas - mariage, paternitage, veuvage - pourquoi m'avez-vous éjecté des sentiers de la gloire tarpéienne ?

Anatole de Mururoa, le 7 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 11:14

Ce sera donc Barack Obama. Sans aucun doute le meilleur choix pour les déshérités américains. Pour nous qui vivons à l'étranger, sa réélection nous contraint à une subtile distinction entre la peste et le choléra. Ce franc-maçon restera toujours et avant tout un président américain, au garde-à-vous devant les intérêts de ses firmes.

Et ce n'est pas le Obama bouboum, couronné prix Nobel de la paix par les illuminés de Stockholm, qui peut nous rassurer. Lui qui n'a eu de cesse de frapper tous ceux qui n'acceptent pas la domination yankee. Surveillons donc son comportement devant les gestes "d'amitié" que ne va pas manquer d'adresser son meilleur allié Benjamin Nétanyahu au peuple iranien.

Anatole de Mururoa, le 7 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 10:46

Que vous appliquiez la célèbre chanson des carabins "Après le dessert, on s'enc... en couronne", c'est votre liberté. Que vous vous lèchiez le minou, très bien. Que vous vouliez goûter aux souffrances du mariage et du divorce, chacun a le droit d'être sado-maso. Mais que vous prétendiez faire subventionner vos saillies, ah cela non !

Anatole de Mururoa, le 7 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 13:49

Regarder un jeu à la télévision permet de connaître à moindre coût l'état des connaissances de nos contemporains. Tenez, aujourd'hui, Jacques à la barbe chenue, droit comme un "I". Comme instituteur ? Que nenni ! Professeur des écoles en retraite. C'est tout de même plus honorable.

Qui a écrit Michel Strogoff ? Première surprise, pas de réponse cash, mais une demande pour quatre propositions : Chateaubriand, Stendhal, Balzac et Verne. La réponse fuse : "Stendhal." Ouais...

Quelques minutes plus tard, lui succède Fatima, jeune femme accorte de vingt-six ans. En quelques secondes, elle va nous apprendre que la Garonne prend sa source en Belgique, qu'elle passe par Agen, mondialement connue pour ses poires, et qu'elle se jette par le bec d'Andenne. Ouais...

Bah ! Peut-être Fatima a-t-elle eu comme professeur Jacques ? Ainsi va le changement.

Anatole de Mururoa, le 6 novembre 2012

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens