Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 11:06

Après la diplomatie du ping-pong dans les années soixante, allons-nous connaître celle du golf? On peut le croire avec la rencontre demain sur un green entre Barack Obama et son ennemi juré au Congrès, le Républicain John Boehner.

Parti au combat dans le désert libyen sans consulter ses parlementaires, le va-t-en guerre prix Nobel de la Paix est en difficulté. Le conflit s'éternise et coûte fort cher, déjà près de 750 millions de dollars. Alors notre Barack des stands de tir a eu l'idée de cette partie. Moins bon que son adversaire, il sera probablement battu, mais peut-être obtiendra-t-il en compensation le feu vert recherché pour continuer son agression.

Dans cette lignée, imaginons d'autres paires, clubs à la main: Benjamin Netanyahu, le premier israélien, et Ayman al Zawahiri, le nouveau chef d'Al Qaïda; le dalai-lama et Hu Jintao, le président chinois; l'Iranien Ahmadinejad et son opposant Moussavi; Nicolas Sarkozy et Martine Aubry... Le sport retrouverait sa vertu originelle: rapprocher ces terriens qui depuis l'épisode de la tour de Babylone ne cessent de s'entre-déchirer.

 

Anatole de Mururoa 17 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 11:16

En exclusivité, suggérons en vrac dix mesures qui devraient plaire à nos parlementaires soucieux de redresser nos finances publiques. Chacun selon ses moyens pourra y montrer sa solidarité.

- Mise aux enchères publiques de la Corse.

- Indépendance pour les territoires occupés: Mayotte, Nouvelle Calédonie, Réunion, Guadeloupe, Martinique...

- Fin du paiement des soldes des membres de la fonction publique africaine.

- Suppression des pendules dans les services publics.

- Obligation faite aux pensionnaires des maisons de retraite de se laver eux-mêmes et d'entretenir leur linge.

- Hausse annuelle limitée à 2% des frais de fonctionnement de l'Elysée et des ministères, en conformité avec le taux de croissance de notre pays prévu par le FMI.

- Affectation des bénéficiaires du RSA au service des riches (tenue du plumeau, apport du café...) eux-mêmes affectés à l'inventaire des œuvres d'art de notre patrimoine national.

- Rétablissement de l'impôt sur les grandes fortunes et création d'une tranche d'imposition à 80% pour les parachutes dorés des capitaines d'industrie.

- Arrêt immédiat de toutes les frappes militaires dans le monde et transformation du "Charles de Gaulle" en parc d'attraction pour ministres, députés et sénateurs à la retraite.

- Organisation d'heures de travaux d'intérêt général pour tous les détachés de la fonction publique.

Anatole de Mururoa, 15 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 21:45

"Nous avons trop laissé faire. Il faut une nouvelle gouvernance européenne, d'un style fédéral et non plus intergouvernemental comme actuellement." Jean Arthuis, président de la commission des Finances au Sénat, n'y allait pas de main morte ce soir sur LCI.

Il m'est alors revenu ce que disait en 1991 Simone Veil, l'ancienne présidente du Parlement européen, vous savez celle qui refusait de reconnaître le génocide arménien: "Ceux qui s'opposent à Maastricht sont à peine dignes de porter des sabots de paille."

Vingt ans plus tard, à quoi nous a conduit cette Europe des technocrates qui devait nous apporter tous les bonheurs? A nous saigner pour des Grecs qui n'ont cessé de tricher et de mentir, de vivre au-dessus de leurs moyens, de violer chacune des valeurs que leurs ancêtres avaient définies comme parties prenantes de la "démocratie".

Coupons la branche morte de l'arbre européen. Laissons les Grecs méditer sur la déchéance des peuples. Que les médiocres descendants de Platon, Sophocle et Aristote, s'estiment heureux de ne pas être livrés aux Turcs.

Anatole de Mururoa 15 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 13:45

"Je vais demander à ce que soient décalés d'un an les remboursements des emprunts pour faire face à la sécheresse." En déplacement cette semaine à Montenboeuf (Charente), notre bon maître, le très haut prince Nicolas, a tenu à manifester sa solidarité envers nos malheureux agriculteurs. Mais cette générosité princière a ses limites "Cela ne concerne que le remboursement des aides versées dans le cadre du remboursement du plan lancé en 2009 à Poligny (Jura). Il faut être sérieux."

Dans le même temps, Alain Juppé, notre ministre des Affaires étrangères, annonçait le déblocage de 290 millions d'euros, sous forme de prêts bonifiés, en faveur des insurgés de Benghazi (Libye).

Entre des "bouseux", propriétaires de quelques arpents de terre, et des islamistes,  futurs propriétaires de juteux puits de pétrole, notre maître sait où doit le conduire sa philosophie de la discrimination positive. A quand une aide pour les Syriens qui ont à subir les crimes de son ami? Vous savez, Bachar, l'un des invités "d'honneur" qui a souillé notre fête nationale, le 14 juillet 2008.

 

Anatole de Mururoa 14 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 07:54

Les Italiens ont infligé une cuisante défaite à Silvio Berlusconi. A une écrasante majorité, 95% des votants, soit plus d'un inscrit sur deux, ils ont répondu "non" aux trois questions que le Cavaliere, certes contraint par une initiative populaire, leur soumettait par référendum : privatisation de l'eau, retour au nucléaire et surtout maintien de son immunité face à ses ennuis judiciaires.

En France, les commentaires vont bon train : "déroute", "gifle", "raclée", "la France isolée pour le nucléaire"... Mais il est un sujet que les larbins de l'information se gardent bien d'aborder : la possibilité de consulter le peuple par référendum, y compris d'initiative populaire.

En Italie, c'est possible. En France, en théorie seulement (voir PS). Alors pourquoi n'y recourt-on pas? D'accord notre prince des Lumières sait ce qui est bon pour nous, il n'a pas de temps à perdre en consultations inutiles. Et puis, au cas où il y en aurait un, il s'asseyerait sur son résultat. Voilà quelques années, Français et Irlandais avaient émis un vote négatif sur l'Europe. Et alors? Passez muscade. De toute façon, ces volailles à bulletins ne connaissent rien.

Cogner sur les pauvres, les jeunes, les chômeurs, les immigrés, ceux qui souffrent, c'est facile. Affronter le peuple souverain, c'est une autre histoire. 

PS Le gouvernement n'a pas eu le courage de promulguer les décrets de la loi sur les référendums d'initiative populaire!

Anatole de Mururoa 14 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:48

Soixante-neuvième billet. Donc thème imposé."Soixante-neuf", qu'évoque ce nombre ?

Chez les politiques et journalistes, une position qui leur fait dire "oui" le matin et "non" l'après-midi, tout en justifiant point par point les raisons qui les amènent à effectuer ce tête à queue intellectuel.

Chez les astronautes et cosmonautes, pas de doute, ils ont leur héros : Neil Amstrong, le premier homme à avoir aluni le 21 juillet 1969.

Les géographes et les techniciens de la DDE évoqueront le Rhône avec ses vins, sa capitale des Gaules et le meilleur club de foot français des dix dernières années.

Les amateurs de chansonnettes, gourmets ou obsédés, parleront d'une oeuvre où un certain Serge Gainsbourg nous asperge de ses élucubrations fantasmagoriques. 

Les historiens se souviendront de l'année soixante-neuf de notre ère, celle des quatre empereurs à Rome : Galba, Othon, Vitellius et Vespasien, l'auteur de la célèbre maxime "l'argent n'a pas d'odeur" encore au goût du jour. Quatre hommes au pouvoir en un an. Au moins les Romains connaissaient le plaisir du changement.

Mais décidément ces "soixante-neuf" n'épanchent guère ma soif. Allons donc au lit noyer notre chagrin avec une bonne bouteille de gnôle. A 69°, naturellement. 

Anatole de Mururoa 13 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 16:44

"La philosophie est l'amour de la sagesse", apprend-on sur les bancs de l'école. Luc Ferry, philosophe le jour et moraliste la nuit, a-t-il bien assimilé cette définition? Pas sûr, à moins que pour lui la sagesse consiste à escroquer le peuple.

Outre ses élucubrations douteuses sur le "je sais mais ne veux pas le dire" concernant les galipettes sexuelles d'un ancien ministre au Maroc, voilà qu'il vient de se faire épingler par le "Canard enchaîné". Notre érudit lascar aurait perçu 4499 euros nets par mois pour 192 heures de cours qu'il n'aurait pas donnés à l'université Paris-Diderot.

Certes tout ceci n'est pas très joli joli, surtout quand le mot "morale" dégouline à torrent de votre bouche. Mais le plus beau vient une nouvelle fois de notre incomparable gouvernement. Matignon, c'est-à-dire les services du Premier ministre, va rembourser l'université spoliée. Holà, maraud! Matignon, mais c'est bien sûr nous, les cochons de contribuables. Nous en sommes là : Luc Ferry embarqué dans le boat people de la mendicité publique.

Que faire? Primo, rejeter le "Luc Ferry boat people" dans la mare des pourris de la République. Secundo, ne pas oublier d'inscrire "gouvernement" dans la case des personnes à charge de notre prochaine déclaration d'impôts.

 

Anatole de Mururoa 12 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 14:17

La vérité a enfin éclaté dans la ténébreuse affaire dite du "concombre espagnol". Le concombre et l'Espagne ne sont ni coupables ni responsables. La bactérie tueuse a finalement été dénichée dans des graines germées entassées dans la ferme... bio allemande "Gärtnerhof", près de Bienen Büttel. L'inspecteur Concombre, alias Pujadas, peut dormir tranquille et les Verts allemands méditer sur leurs élucubrations.

Cette histoire a deux morales. Primo, les Teutons ont une nouvelle fois été pris la main dans le sac, eux qui aiment tant décharger leurs méfaits sur les autres nations. Secundo, voilà au moins 31 victimes qui ne viendront plus nous vanter sur nos chaînes audiovisuelles la pureté de la race, pardon des produits allemands.

 

Anatole de Mururoa 11 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 14:07

Cette semaine, six femmes ont été arrêtées pour avoir conduit une voiture dans la capitale saoudienne, en violation de la loi stipulant que seuls les hommes sont autorisés à prendre le volant. Ces trois réactionnaires, âgées de 21 à 30 ans, ont prétexté qu'elles s'entraînaient à la conduite.

Soyons rassurés, en voilà au moins trois qui échapperont à la clientèle de Me Jean-Louis Brochen, mari à la ville de Martine Aubry. Lui préfère défendre les femmes qui portent une tenue d'avenir : la burka.

 

Anatole de Mururoa 11 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 17:53

Au moindre but de son équipe, il sautait comme un capri, poings serrés, bras levés tel un malfaiteur pris sur le fait. Son attitude avait fini par ridiculiser sa fonction. Pire, elle insultait ses homologues adverses qui dans une tribune officielle aspiraient à un minimum de respect. Un curieux rictus déformait son visage. On eût dit celui d'un comédien au crépuscule de sa carrière. Qu'il est dur de singer le Marseillais quand on est né à Paris XVe.

Jean-Claude Dassier jouait les matamores, espèce d'homme de fer qui prétendrait être d'acier, alors que sous le grime du clown se terrait une personnalité en carton. A 70 ans, il pourra désormais méditer sur l'ingratitude des actionnaires.

Car malgré tout il faut lui reconnaître un palmarès plus qu'honorable. Sous sa présidence, l'Olympique de Marseille a remporté un titre de champion de France et deux coupes de la Ligue. Pas si mal pour un club qui n'avait remporté aucun trophée depuis près de deux décennies. Seulement voilà l'homme n'a pas compris qu'il n'avait jamais été adopté par les durs du club, qu'il n'était qu'une marionnette aux yeux de ceux qui y détiennent le pouvoir.

En août dernier, deux faits avaient révélé qu'il n'était pas à la hauteur de sa fonction. "Niang ne partira pas, je vous le garantis." Menton altier, voix ferme, gestes assurés. Comment le dernier des supporters n'aurait-il pu croire celui qui s'exprimait ainsi devant micros et caméras? Trois jours plus tard, le 14 août, le capitaine marseillais partait pour Fenerbahçe et la Turquie. "Ben Arfa a un contrat. Il l'effectuera à Marseille." Plouf! Le 28 août, le trublion débarquait à Newcastle.

Depuis, Dassier accumulait les gaffes. Son recrutement approximatif et coûteux, le renouvellement inutile de gros contrats qui creusaient le déficit du club, son manque de maîtrise dans la prolongation de celui de Didier Deschamps, le condamnaient à terme. L'exécution a eu lieu cet après-midi, à l'issue d'une réunion du conseil de surveillance qui aura duré moins de deux heures, comble de l'histoire à Paris.

A Marseille, on aime bien la galéjade, mais entre Marseillais. La carcasse de l'homme d'acier gît désormais au fond du Vieux Port et personne sur la Canebière ne la pleurera.

 

Anatole de Mururoa 9 juin 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens