Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 14:22

Il était une fois "Salut les copains". Une émission radio culte, bientôt accompagnée d'un magazine culte. Notre jeunesse. Une période heureuse après les horreurs de la Seconde guerre mondiale et les blessures qui se refermaient de la guerre d'Algérie. Yéyés et hippies venaient côtoyer les rockeurs. Le mouvement n'était pas uniforme: de la droite la plus conservatrice à la gauche la plus radicale. Dans ces années "sixties", les questions en France tournaient autour de pour ou contre de Gaulle, pour ou contre la guerre du Vietnam, pour ou contre la libération sexuelle. Le monde du passé explosait avec le démembrement des grands empires coloniaux, les premières fissures dans le bloc communiste... Il y eut mai 68 avec ses slogans, ses vertus, ses promesses, ses excès, ses conneries et ses désillusions.

Cette époque, France 3 pendant quatre lundis a tenté de nous la faire revivre à travers l'épopée de cet SLC cher à Daniel Filipacchi. Malheureusement, en dehors du plaisir de revoir certains spots oubliés, la déception fut vive. Aucun essai d'analyse, pas de synthèse, pas de tendances dégagées, des textes et des saynètes de liaisons tutoyant la niaiserie. Dommage. Les chanteurs sont pourtant ceux qui expriment le mieux la complexité d'une société. Et Dieu que cette époque fut riche!

Cinquante ans plus tard, que nous a offert ce foisonnement? L'univers d'Obama, Poutine, Sarkozy, Merkel, Ahmadinejad, Chavez, Khadafi et Nétanyahu. Le temps des coquins a effacé celui des copains. Les plus pessimistes iront plus loin : salut les crapules!

Anatole de Mururoa, le 4 août 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 21:39

Un jour, ils lancent des confettis, sabrent le Champagne, parlent de "rallye" et déroulent les serpentins. Le lendemain, pessimisme, inquiétude, désespoir, panique les agitent. Difficile de définir ces êtres qui hantent le palais Brongniart. Ils se lancent dans des exégèses délirantes, usent d'un vocabulaire ésotérique, dessinent des courbes qu'eux seuls comprennent? C'est pour mieux nous berner.

En réalité, ce ne sont que des larves rampant devant les maitres de Wall Street. New York pisse Champagne, ils pissent Champagne; New York défèque dans ses couches, ils défèquent dans leurs couches. Et pour notre plus grand malheur, une pseudo presse économique, vous savez celle qui se trompe quasiment en permanence, vole à leur secours pour affaiblir notre lucidité.

La bourse est pourtant d'une simplicité étonnante. Analysez les courbes américaines, disséquez les cycles américains et vous démasquerez les artifices des bourses européennes, en particulier la française.

A l'école, au siècle dernier, on apprenait que copier était un vilain défaut. En France, les larves du palais Brongniart et leurs complices pratiquent cette méthode depuis des dizaines d'années. A quand l'insecticide salvateur qui nous débarrassera de ces parasites?

Anatole de Mururoa, le 3 août 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 22:46

Le zéro absolu étant selon les scientifiques à - 273 degrés Celsius, accordons au premier multiplex de Ligue 2 réalisé par la nouvelle chaîne de la Ligue la température de - 272 degrés.

Anatole de Mururoa, le 30 juillet 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 16:44

Le soleil brille à nouveau sur tout le pays. La France accumule les médailles aux Mondiaux de natation. Les bombardements se poursuivent en Libye. Le chef de nos armées se félicite de l'amélioration en Afghanistan. Le patron des banques minimise les risques de l'endettement grec. Les Qataris du PSG jouent avec les euros. La Terre n'est plus orpheline, puisqu'elle s'est dotée d'un petit frère qui la précède sur son orbite. La SNCF -sans blague- multiplie ses profits par six. Alberto Contador ne sera jugé qu'en novembre et Cesar Cielo peut continuer à nager. DSK espère le non-lieu que tous les bobos attendent. Le bouclier fiscal est définitivement supprimé... Tout va bien, vous dis-je. Même BHL ferme sa gueule.

Français, n'allez surtout pas croire ceux qui vous intoxiquent en prétendant que le chômage augmente, la crise touche les plus démunis, l'insécurité prolifère à Grenoble un an après la visite de Sarkozy, les algues vertes existent en Bretagne... Souffrez juste que des centaines de milliers d'êtres humains risquent de mourir dans la Corne d'Afrique. Encore que la Somalie, c'est loin. Et puis on n'y trouve même pas de pétrole.

Anatole de Mururoa, le 29 juillet 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 19:44

Papa, Abedi Pelé, était un grand footballeur. André et Jordan, ses fils, possèdent toutes les qualités pour le devenir. Seule ombre au tableau mais de taille: une mentalité exécrable. A André, les tacles irréguliers et les coups de coude dans les duels aériens; à Jordan, la simulation dans la surface de réparation. Le pénalty obtenu à la dernière minute du match des Champions, sur un plongeon à la Valbuena, est une offrande aux Marseillais accordée par un arbitre marocain dépassé par l'enjeu.

A quand un match des champions, en France, Messieurs les dirigeants de la Ligue? N'allez pas nous beugler la promotion du foot. Nous savons que l'appât du fric vous colle à la peau. En attendant, les Lillois, champions de France et vainqueurs de la Coupe, ont été volés. Qui plus est sur un terrain acquis à la cause marseillaise. Sans doute ce que vous appelez "la neutralité", Messieurs. Félicitons donc les Lillois d'avoir boycotté votre mascarade finale de remise du trophée.

Anatole de Mururoa, 28 juillet 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 21:47


A Rennes, les pompiers viennent de découvrir le cadavre d'un homme mort depuis... trois ans. Cette histoire peu banale prouve une nouvelle fois l'inhumanité de notre société, mais elle se corse dans ses détails.

Le sexagénaire vivait seul dans une barre gérée par ce que certains appellent généreusement un bailleur "social", Archipel Habitat. Les prélèvements étant mensuels et le compte du défunt, alimenté, personne ne s'inquiète. En juin 2010, le compte est épuisé. Que fait le bailleur "social"? Se déplacer sur le terrain? Vous êtes fous: mise en demeure, avec lancement d'une procédure d'expulsion! Ce n'est que de nombreux mois plus tard que notre bailleur "social" aura l'idée d'alerter les pompiers.

Vous avez dit bailleur "social"? Imaginez plutôt le long bâillement de l'apparatchik scotché devant son ordinateur, ânonnant les dix commandements de l'indifférence, et vous aurez compris qu'à Rennes on a le social sur la langue mais le fric au coeur. A moins que Archipel Habitat n'ait la volonté de de transformer en Archipel Mouroir.

Anatole de Mururoa, le 27 juillet 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 18:33

Exclusivité de l'institut ADM. Avant le départ du Tour, Alberto Contador a écrit à tous les coureurs pour leur demander d'être "exemplaires" à l'égard du dopage. Même démarche de Cesar Cielo avant les Mondiaux de natation. Pardon pour cette plaisanterie de mauvais goût.

En revanche, Nicolas Sarkozy a bien adressé une lettre aux parlementaires les incitant à oeuvrer pour le retour à l'équilibre des comptes publics. "La France se doit d'être exemplaire", affirme sans rire notre maître de l'esbrouffe. Mais, professeur, que d'oublis! N'êtes-vous pas le roi du déficit, celui qui a creusé comme jamais le gouffre de nos finances? Allons, Excellence, ce ne sont pas vos six points gagnés dans les sondages bidons de l'été qui doivent vous faire perdre le sens des réalités.

Au lieu de prétendre donner des leçons inappropriées aux Français, embarquez donc dans votre avion qui nous a tant coûté, emmenez votre chanteuse à la voix fluette et gagnez un de ces paradis que vous affectionnez. Vous pourrez y côtoyer vos amis fortunés, dont vous protégez si bien le patrimoine.

Anatole de Mururoa, le 26 juillet 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 18:10

Même le chronométrage électrique n'a pu départager Jérémy Stravius et Camille Lacourt. Sans nageur champion du monde jusqu'alors, la France en possède désormais deux. Jérémy le Picard, Camille le Povencal. Chez nous, pas de guerre de sécession: le nord et le sud unis pour l'éternité dans la victoire.

Honteuse hier avec les simagrées de Cesar Cielo, la natation a retrouvé sa fierté.Vive Jérémy! Vive Camille! Vive le chronomètre! Imaginez qu'il eût fallu dėpartager ces deux-là au millième de seconde. Impensable.

Anatole de Mururoa, le 26 juillet 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 21:49

Il y avait les Brésiliennes du bois de Boulogne, nous aurons désormais le Brésilien aux larmes de crocodile. Oh quelle était laide cette image du repêché de l'entre deux eaux mimant l'émotion de sa victoire aux championnats du monde de natation, alors que le public chinois qui s'y connaît en dopage le conspuait! Voici un garçon pris la main sur le diurétique qui ne se voit infliger qu'un avertissement par sa fédération. Dis-moi qui tu es, je te dirai comment tu seras traité: un autre fraudeur a eu moins de chance ou moins de complices, il a écopé d'une suspension d'un an.

Au moment où, au Tour de France, le cyclisme offre à nouveau des comportements humains, la natation sombre dans les abysses de la triche officialisée. Quand le sport retrouvera-t-il ses vertus originelles, à condition bien sûr qu'il en possédât un jour?

Anatole de Mururoa 25 juillet 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 10:18

Vendredi soir, nous attendions un grand meeting d'athlétisme au stade Louis II. Il eut bien lieu, mais surprise, à l'issue du 1500 mètres, nous avons eu le droit d'assister à un combat de boxe entre deux Français issus de la diversité, Mehdi Baala et Mahiedine Mekhissi. Originalités de ce combat de stade: pas de casques, pas de gants, une durée limitée à vingt secondes avec coups de tête autorisés. Selon nos sources, il n'y aurait pas eu de vainqueur.

Une question cependant, a-t-on effectué un contrôle anti-dopage en fin de soirée sur les deux protagonistes?

Anatole de Mururoa 22 juillet 2011

Repost 0
Published by anatole de mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens