Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 10:44
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 09:49

T'en souviens-tu ? C'était jadis. J´ai oublié l'année, pas la saison. L'été, quand les jours tardent à trouver le sommeil. Un soir de pleine lune, nous avions opté, toi et moi, pour une escapade dînatoire. Sélène éclairait de sa vive lumière la lande environnante. Nous repérâmes une clairière au milieu d'un petit bois. Le couvert fut vite mis. Ce que nous avalâmes importe peu, quand on est amoureux. En revanche, le château Carbonnieux avait quelque peu aiguisé nos sens. L'air était doux, très doux, trop doux. En un instant, nous nous retrouvâmes jouant Eve et Adam au pays primitif.

Je ne pus résister. Trop désireux de goûter ce velouté que tu m'avais si longtemps interdit. Il se passa ce qui devait se passer. Le parfum de chèvrefeuille accompagnait ces arômes interdits qui se révèlent si jubilatoires lorsqu'enfin on peut les humer. Posée sur une branche, une effraie nous regardait, de son œil inquiétant pour les uns mais si protecteur pour nous. Une renarde s'approcha, nous fixa, puis, après quelques minutes, nous offrit son auguste postérieur...

Cette soirée ne se renouvela jamais. Et pourtant je me souviens de tout. De toi, du satiné de ta peau, de ton parfum, de tes senteurs. C'était un soir de pleine lune, sur la lande au chèvrefeuille. Il y a mille ans.

ADM, le 16 septembre 2016

Mots imposés : parfum, velouté, jubilatoire.

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 13:47

Si la vie exponentielle, oh Sélène, nous était attribuée,

Encore et toujours vers les espaces infinis prolongée,

Nous deux, liés en une fusion cent mille fois espérée,

Soumis à nos sens pluriels, voluptueusement énivrés

Unis dans l'aspiration sans fin de nos désirs rêvés,

Accorderions nos corps et nos âmes en toute liberté.

Laper, gober, happer, lécher, titiller, en pleine félicité.

Importun visiteur, tu ne pourras entraver nos plaisirs érigés.

Tout est dans tout, dit le sage, en une étreinte échevelée.

Éternelle poursuite d'une jouissance sans cesse quémandée.

ADM, le 15 septembre 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 10:04
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 10:01
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 21:31
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 21:01
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 21:37
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 13:53
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 12:36
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens