Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 13:57
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 13:52
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 10:49
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 08:47

J'étais Waldeinsamkeit, lorsque soudain il y eut Komorebi. Ma réaction fut immédiate Pana Po'o ! Anatole, tu es trop Pochemuchka. Laisse courir tes souvenirs. Pense à ce Sobremesa, alors que chacun d'entre nous pouvait constater le Cualacmo sur notre nappe. Sevrés de digestif, certains se livraient au Jayus, Ce qui m'incita à quitter le groupe pour Goya...

Le temps de ce dépaysement livresque, la nuit était tombée. Errant au-delà des plaines et des bois, j'arrivai à la mer. Un sentiment d'Iktsuarpok me gagna. La verrai-je ?. Oui ! Mangata était là. Rasséréné, je m'endormis alors vers le cosmos.

ADM, le 21 mai 2016

Traduction pour ceux qui ont eu le courage de lire cet exercice soumis à l'utilisation de onze mots sans équivalent.. Je me promenais seul dans la forêt, lorsqu'un rayon de soleil perça entre les branches. Il créa chez moi le désir de me gratter la tête. Anatole tu te poses trop de questions. Laisse courir tes souvenirs. Pense à cet après repas entre amis où chacun parlait de tout et de rien, alors que nos verres d'eau avaient laissé des traces sur la nappe. Sevrés de digestif, certains d'entre nous lançaient de mauvaises blagues auxquelles par politesse il fallait répondre d'un sourire. Cela m'avait incité à quitter le groupe pour jouir de la lecture d'un livre fort surprenant....

Le temps de ce dépaysement livresque, la nuit était tombée. Errant au-delà des plaines et des bois, j'arrivai à la mer. Un sentiment d'excitation me gagna. Serait-elle là ? Oui, soeur Lune se reflétait sur l'eau, créant l'illusion d'une route infinie sous la bienveillance des astres assoupis. Rasséréné, je m'endormis alors vers le cosmos.

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 08:48

- "Tu as vu Najat, ces braves gens ont mis leurs costumes et enfilé leur plus belles robes."

- "C'est qu'ils nous aiment, Marisol. Ils savent que nous nous intéressons à eux."

- "Euh les filles, je ne veux pas interrompre votre passionnant dialogue, mais c'est parce que la France va mieux. Oui elle va mieux ! Regardez ces habits neufs. Quel changement !"

Pour cela oui c'est le changement. Comme le soulignent ces paroles à peine imaginées saisies à la volée. A l'époque du père Alphonse (Daudet), c'était "monsieur le sous-préfet aux champs". Aujourd'hui, le tourisme a évolué : c'est l'ensemble ou presque du gouvernement aux champs, réuni pour "un comité ministériel décentralisé" (le français est une belle langue) en Ardèche.

Heureuse initiative, heureux bipèdes, heureuse époque, sauf pour le taux de carbone, mais il importe peu à nos élites. Alors, vite, vite, vite, SS ardéchois - pas de mauvais esprit : je parle des Sans-dents et des Serfs - accourez saluer vos maîtres. A pied, comme il se doit.

ADM, le 20 mai 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 07:38
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 07:28
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 11:55

"Désolé Madame, nous n'avons plus de toilettes. Non je plaisante." Une poignée de main s'en suit. La rencontre de Beaurainville (Pas-de-Calais) vient de commencer.

- Vous êtes Marocain, Monsieur ?

- Non. Je suis Français et je chante La Marseillaise (...) Enfin, je suis né en Kabylie.

- La Kabylie, sa volonté tenace de ne jamais être soumise.

- (Sourire) Je suis venu en France en 1957.

- Au moment de la bataille d'Alger. L'année qui suivit le congrès fondateur de la Summam et le détournement de l'avion de Ben Bella et de ses compagnons.

- Je suis retourné en Algérie en 1962. Deux ans plus tard, le retour en France. J'avais compris. La mine allait m'employer pendant... trente-sept ans. Aujourd'hui, devenu restaurateur, je me sens si bien en France. (Ndlr La présence de nombreux consommateurs confirme ses propos).

- La France et ses erreurs. Les massacres de Sétif, le double statut qui officialisait les citoyens de second rang - inutile de préciser lesquels. Les horribles massacres de part et d'autre. Les têtes coupées, les sexes tranchés. Les villages passés au napalm. Les bombes aveugles... Un chance historique bafouée. Nous en convenons.

La salle se remplit. il est temps pour notre petit groupe de poursuivre sa belle promenade-découverte. Nous aurions pu converser des heures durant. Miracle des rencontres fugaces où la notion d'humanité acquiert tout son sens. Ainsi parlait le Kabyle inconnu, ancien mineur devenu restaurateur à Beaurainville.

ADM, le 19 mai 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 08:12

Entendu ce matin le lampiste de service sur LCI évoquer le crash de l'avion égyptien : "Le président François Hollande a aussitôt pris contact avec le président égyptien (anonyme bien sûr) pour connaître les circonstances de la disparition de l'appareil."

Et alors ? Et alors ? Et alors ? Tu n'as pas le sentiment de faire du lèche-babouches pour aucune information ?

Dans le même temps, le commentaire affirme que l'appareil a disparu sans laisser de message, alors que la phrase "un signal de détresse émis" s'affiche en gros sur l'écran. Depuis quelques instants, le message a disparu.

Avançons n'importe quoi, l'essentiel est de blablater. A quoi servent donc les rédacteurs en chef ? A commander les cafés ? Comment croire une nouvelle fois aux élucubrations des merdias ? Et ici ce n'est pas de la politique, mais un simple traitement de l'information.

ADM, le 19 mai 2016

PS Ayrault et Vidalies donnent une conférence de presse pour annoncer que l'avion a disparu et qu'ils n'en savent pas plus. Braves larbins, tendez vos micros, allumez vos caméras : la vérité musarde.

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 07:01

- "Il gouverne. Il ment." Trop long !

- (Il) gouverne (.Il) ment.

- Gouverne ment.

- Gouvernement.

ADM, le 19 mai 2016

PS Merci à BR.

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens