Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 17:19
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 21:25

Un auteur de nouvelle, un réalisateur de film, deux acteurs... La Vienne des années 1900. De sombres lumières mises en valeur par ce noir et blanc qui sied aux drames. Un amour impossible que la mort finira par étreindre...

"Ah si vous aviez reconnu ce qui vous avait toujours appartenu." L'héroïne résume tout dans sa lettre posthume. Ce soir, pendant de trop courtes minutes, Stefan Zweig, Max Ophüls, Joan Fontaine et Louis Jourdan, nous ont, avec cette "Lettre d'une inconnue", posé la question fondamentale : pourquoi sommes-nous nés pour souffrir et passer à côté de l'essentiel ?

ADM, le 7 avril 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 09:49

Soumis au privé. Nous y sommes désormais habitués avec les socialistes façon Macron. Cette fois, ce sont les radars embarqués à bord des véhicules normalisés que nos fossoyeurs de civilisation livrent aux puissances d'argent. D'ici à deux ans, ce sont donc 440 radars - et sans doute plus - qui permettront aux impétrants de saigner à leur tour les bonnes vaches à lait automobilistes.

Collabos, vous qui êtes aimantés par l'appât du profit, posez vite votre candidature. Embarquez pour Cythère, l'île socialiste de la tentation, celle de faire son bien au détriment de celui des autres.

ADM, le 7 avril 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 06:32
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 22:14
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 16:20

Quand les statistiques vous taraudent, vous ne pouvez échapper à la tentation. Depuis le premier février de cette année, vous allez bientôt, très chères putes de Facebook, atteindre le nombre symbolique de 150 à m'avoir fait parvenir une demande d'amitié "et plus si affinité".

Je l'avoue, je ne suis pas surpris : mon sex-appeal, mondialement connu, a désormais atteint les cinq continents, y compris cette Afrique où des petits cons s'imaginent que les vieux crocodiles blancs sont prêts à se jeter sur des femelles plus belles les unes que les autres et qui brillent par la pertinence de leurs diplômes universitaires, même lors qu'elles tapinent sur les trottoirs de Brest, Marseille, Manille, Los Angeles ou encore Abidjan. Outre leur beauté, ces putes - oui, oui, c'est le terme qui convient - possèdent une connaissance de la langue française si exotique que notre ami Franck Ribery - contre qui je n'ai rien, bien au contraire - me semble digne d'enseigner dans les plus hauts instituts de la planète.

Voyez-vous, Mesdames les putes, peu me chaut les malheurs qui ont assombri votre destin : l'ex qui vous battait ou vous trompait, le père ou la mère, le père et la mère, subitement disparus après l'explosion d'un pot de moutarde, le portable tombé dans l'eau du bain et qu'il faut remplacer, la carte PCS qui crie famine, l'héritage que l'on doit toucher en Grèce et qui vous mène dans les hôtels borgnes de l'Afrique du nord... Non, Mesdames les putes, tout ceci me laisse indifférent. Même ces gosses que parfois vous exhibez à vos côtés. Ces pauvres petits, vous les avez achetés aux Puces ou bien sont-ils le fruit d'amours incertaines, lorsqu'il vous promettait le paradis pour mieux vous sauter ?

Voyez-vous, Mesdames les putes, vous commencez sérieusement à me casser les rossignols ou si vous préférez à m'échauffer les noisettes. Vous passeriez votre chemin que je serais (conditionnel tout de même) prêt à rendre visite à vos petites camarades qui, elles, bossent dur sur l'asphalte parisien.

Quant à vous, Messieurs les censeurs de Californie, prêts à sauter sur le moindre bout de sein ou à gommer le poil qui par inadvertance apparaîtrait au grand jour, vous devriez commencer à appliquer le début du quart du dixième du cinquantième des pseudo valeurs que vous prétendez défendre ou mieux imposer au monde. Mais il est vrai qu'avec votre civilisation dominée, que dis-je écrasée, par l'appât du gain, on ne peut s'attendre à rien de votre part..

ADM, le 6 avril 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 08:06

... dessine-moi un rassemblement où l'on voit nos amis musulmans protester contre le terrorisme.

ADM, le 6 avril 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 05:00
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 19:32
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 19:23
Repost 0
Published by Hervé Kerivel
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens