Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 15:13

Aie mon ampoule, Marie-Ségogo ! Très chère Royal, souffre que je t'appelle ainsi, puisque je ne peux trancher entre Marie-Jeanne Poisson et Mme de Pompadour. Marie-Ségogo, sache que je t'aimais bien. Surtout depuis le 25 août dernier où, à Télé matin, tu avais promis aux sans-dents comme moi non seulement l'envoi de 100.000 ampoules gratuites basse consommation, mais aussi celui de milliers de radiateurs, eux aussi gratuits.

Nous sommes le 1er février et je ne vois toujours rien venir. J'ai beau marcher - les ampoules, les autres, endolorissent mes ripatons - d'agences EDF en agences EDF. En vain. Elles ne savent pas où se trouvent ces fameuses ampoules, les tiennes. Pareil pour les radiateurs. La très grande majorité des collectivités locales concernées n'en a jamais entendu parler. A ton ministère, on me répond évasivement "dans quelques semaines" pour les ampoules ; pour les radiateurs, ll faudra attendre "beaucoup plus longuement pour des raisons financières".

Mais, ma Marie-Ségogo, il te faut être plus prudente. N'annonce pas ce que tu ne peux pas tenir. Je sais, c'est un peu ton vilain petit défaut : les poses de portiques, les hausses de prix des péages... Et patati et patata... Entre tes multiples voyages à l'étranger - fort peu coûteux en carbone, je n'en doute pas un instant - tu finis par t'y perdre. C'est humain.

Eh bien, ma Marie-Ségogo adorée, moi je vais te faire une promesse, et même deux. Je vais d'abord mettre du mercure au chrome sur mes ampoules et, comme je boite, jamais plus je ne me déplacerai voter pour toi, vilaine.

ADM, le1er février 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 20:47

Vous errez à Macao, flânez à Goa, déambulez à Diu, chassez à Lourenço Marques ou encore quêtez à Luanda. En vain. C'est dans votre petite cité que vous trouvez le fabuleux métal. Souvenons-nous de l'enseignement de Joachim du Bellay à la Renaissance : plus mon petit Liré que le mont Palatin !

ADM, le 31 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 11:40

- Anatole, j'aimerais que tu me commentes deux faits d'actualité : les manifestations paysannes et celles des taxis.

- Que veux-tu savoir ?

- Les paysans bretons, aux régionales, ils ont largement voté pour le gouvernement. Et quand je regarde leurs tracteurs, ils sont tous ou presque de fabrication étrangère. Où est la logique ?

- Le chouchen, mon vieux, le chouchen. Une boisson dont on ne connaît pas encore tous les dommages collatéraux.

- Les taxis, ils ne connaissent pas les rues, font des détours volontaires, choisissent leur destination, sont désagréables... On ne peut les payer que rarement en CB et parfois les sièges à l'arrière de leur véhicule sont défoncés, quand ils ne puent pas...

- Tu ne comprendras jamais rien aux valeurs profondes de la France. Tu n'écoutes donc jamais le journal de Pujadas sur France 2 ? Dès qu'il existe un truc ringard, nous sommes toujours "en pointe". C'est pareil pour les taxis. Cela relève du sado-masochisme qui ne devrait être réservé - et encore - qu'à certaines pratiques.

ADM, le 29 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 18:11

Oh Messieurs et Mesdames des "Médias", le chiffre vient de tomber : + 15800 chômeurs en France en décembre. Autant de familles dans le désarroi du changement qui patine dans la fange. Alors, de grâce, cessez de nous bassiner comme vous le faites depuis des heures avec le cirque pédalo-taubiresque !

ADM, le 27 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 11:33

Christiane Taubira, enfin vous avez tiré les conséquences de vos dernières prises de position en démissionnant du gouvernement. Une nouvelle pierre sur votre douloureux chemin rappelé dans mon billet du 8 janvier "Vite un taubirathon, un taubirathonton"...

Organisons donc dès à présent ce "taubirathon" indispensable. Une telle haine de notre République a fait de vous une espèce qu'il convient en effet de protéger. En vous contemplant libre de vos comportements et paroles, nos enfants doivent pouvoir prendre conscience des menaces qui pèsent sur notre malheureux pays.

ADM, le 27 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 11:06

La monstruosité "Salafistes" sort aujourd'hui en salle. Le gouvernement "défenseur" des droits de l'Homme autorise donc que cette apologie du crime s'affiche au grand jour. Et n'allez pas me dire que c'est au nom de la création artistique ou de la simple liberté. Bien que je ne partage pas nécessairement leurs convictions, permettez-moi de laisser la parole à Dieudonné, aux participants de la manif pour tous, aux condamnés par la justice hollandaise pour avoir interpellé nos seigneurs gouvernementaux, aux ouvriers manifestant leur désarroi après la perte de leur emploi, aux résistants de Calais qui ne supportent plus de voir leur ville souillée... : tous ricanent devant une telle tentative de mystification.

"Salafistes, voilà leur gloire, leur chant d'amour et de victoire" : au moment où chacun peut voir à la télévision une femme ministre musulmane se coucher devant un intégriste refusant de serrer la main de nos compagnes, nous avons désormais la preuve que la grande majorité de nos dirigeants brade l'honneur de nos valeurs républicaines.

ADM, le 27 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 12:43

Les uns parlent de "révolution intérieure", les autres évoquent une "révolution extérieure". Foin de ces timorés ! Anatole, lui, entreprend une révolution TOTALE.

A partir d'aujourd'hui, j'abuse, affabule, agresse, arnaque, barbote, bidouille, blesse, brode, cache, calomnie, carotte, cèle, confisque, chaparde, chipe, chourave, crache, déforme, dénature, dépossède, dérobe, désinforme, détourne, dévalise, dissimule, dupe, élude, engloutis, escamote, escroque, esquive, étrangle, exagère, fabule, falsifie, fausse, feins, fuis, injurie, insulte, invente, manipule, maraude, masque, menace, mens, mystifie, pille, promets, ravis, soustrais, subtilise, trahis, travestis, triche, trompe, tue, viole, vole, vomis...

Seule incertitude : dois-je m'engager en politique ou dans les médias ?

ADM, le 24 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 11:07

Par temps clair, il peut apercevoir les drapeaux noirs de Daech flotter sur Mossoul. Le monastère qui l'accueille, lui et sa famille, n'en est distant que d'une vingtaine de kilomètres. Depuis des siècles et des siècles, à la suite de ses ancêtres, il perpétuait la présence chrétienne dans la région. Jusqu'au jour où les tenants de la "nouvelle civilisation" l'ont chassé, après l'avoir laissé - oh miracle - en vie. Le monastère de Mar Matta est allé jusqu'à accueillir plus de trois cents réfugiés. Aujourd'hui, Faris Yonan Sarsam est, avec ses proches, l'unique hôte des moines. Bientôt, il partira pour l'étranger. L'Irak ne sera plus pour lui et les siens qu'un immense souvenir douloureux. Paix sur Terre aux hommes de bonne volonté, mon frère !

ADM, le 23 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 15:19

Non, c'est non ! Après réflexion, Anatole de Mururoa ne se présentera pas à la primaire des Républicains. Les raisons de ce forfait que la France entière regrettera sans aucun doute sont simples :

- inutile de me mettre en concurrence avec des candidats qui ne m'arrivent pas à la cheville - pour les amnésiques, je rappelle que mon seul défaut c'est la modestie ;

- pas le temps d'écrire un livre pour me faire pardonner de mes fautes - puisque je n'en ai pas commises - ou pour annoncer les mesures que je sais avoir déjà jetées au poubelle de la démagogie électorale ;

- ma paresse légendaire : au cas où je serais élu, vous me voyez commémorez la mémoire de toutes les victimes des attentats commis sur le territoire, inaugurez les fêtes du quatrième âge, participer aux comices agricoles, visiter des usines qui puent, serrer la louche de tous ces sans-dents aux mains sales... ?

Non, c'est sans regret et en exclusivité pour Face de Bouc, que j'annonce officiellement renoncer à la primaire des Républicains.

ADM, le 22 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 11:27

... Je désirerais, par la présente, devenir le conseiller du conseiller qui conseille le conseiller de votre conseiller.

- Pourquoi Rennes ? Parce que le Stade possède un palmarès exceptionnel : sept titres de champion de France, cinq Coupes de France, deux Coupes de la Ligue et plus de cent-cinquante rencontres européennes.

- Pourquoi vous ? Parce que votre réputation de dirigeant-manager est reconnue dans les plus hautes sphères internationales, y compris aux îles Vanuatu.

- Pourquoi moi ? Parce que mon curriculum vitae ne souffre d'aucune faiblesse. A quatre ans, diplômé de Maternelle Sup d'Eco de la City ; à dix ans, du Certificat d'études en gestion et marketing de Pantin ; à quatorze ans du Brevet de l'International Business School de Daytona Beach ; à seize ans, du Marketing, Management et Gestion de Bergen ; à dix-huit ans, du Management du ballon rond à Pôle Employment de Marseille. Ajoutez à cela une bonne douzaine de masters en économie et gestion du sport dans les plus grandes universités : de Tégucigalpa à Windhoek, en passant par Novossibirsk, Kuala Lumpur, et autre Inuit City.

Bref, au moment où, en quelques mois, vous avez recruté une ancienne gloire qui ne jouera que quelques dizaines d'heures, où, en une semaine, vous faites volte-face et engagez un nouvel entraîneur, je pense que ma candidature vous paraîtra opportune. Dernière précision, je vais sur mes quatre-vingt-dix-huit ans. Mais est-ce important ? Vous et moi n'avons-nous pas comme valeur commune le miroir aux alouettes ?

ADM, le 21 janvier 2016

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens