Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 10:57

Une innocente fillette de huit ans a donc eu le malheur de rencontrer un être doté de la même apparence que nous, mais dénué de tout sens moral. Qu'importe sa nationalité, son nom, son âge : le plus révoltant vient de ce que les médias ressassent depuis près de vingt-quatre heures : "Il était bien connu des services de police et avait déjà été condamné." Et alors, cela change quoi ? La petite va revenir ?

Vous, moi, nous, sommes "aussi connus des services de police". Vous vous garez plus longtemps que prévu ? Police, amende, justice si vous oubliez de payez ou êtes en retard. Vous roulez à 76 km/h sur une portion limitée à 70 ? Police, amende, tribunal... Vous traitez votre voisin de "connard" ? Police, justice, tribunal et tout le reste. Attention Vous êtes cambriolé ? Pas de police : "Votre affaire ne nous intéresse pas." - "Il y a des empreintes" - "On n'a pas le temps."

"Pas le temps", Cela dépend pour qui et pourquoi. Pour faire rentrer le fric dans les caisses de l'Etat ? Aucun problème : derrière le moindre buisson ou la moindre pile de pont ! Pour protéger des people ? Livraison à foison ! Pour poursuivre celui qui ose écrire contre le régime, quel qu'il soit ? Là encore notre police d'Etat (Gestaat Polizei en allemand) est prête à nous ficher, nous faire suivre, prendre notre profil, éventuellement nous passer les menottes et nous entôler..

Cette petite fille de Calais, que vient-elle faire ici ? la réponse est hélas trop simple. Les médias, toujours prêts à oublier leurs devoirs et à outrepasser leurs droits, vont faire leurs choux gras de ce crime odieux. Les politiques vont se déplacer, organiser des marches blanches et surtout montrer leur face de rapaces aux caméras complaisantes.

"Mais monsieur, nous n'y pouvons rien. La France est une démocratie qui..." Bla bla bla ! Foutaises ! Nous ne sommes pas pires que les autres, mais nous ne sommes pas non plus meilleurs. Qu'on arrête de nous bassiner avec le "phare du monde, la patrie des droits de l'Homme" et autres âneries de politocards en goguette". Nous sommes un petit pays qui a bien du mal à assumer sa "démocratie" et ce n'est pas le projet sécuritaire que ce régime est en train de nous concocter qui modifiera notre opinion. Plutôt que d'épier, d'enregistrer, de menacer tout un chacun, peut-être la police pourrait-elle s'occuper un peu plus des "gens connus de ses services". Cela nous rassurerait un tantinet.

Enfin, n'omettons pas l'essentiel. Quel sort doit-on réserver à ce type d'individu ? Il est des jours où il faut être sûr de ses valeurs pour résister à la tentation de suivre l'exemple de nombreux pays étrangers qui règlent très vite la question. N'en doutons, il y aura d'autres fillettes sacrifiées et nous continuerons à mortifier nos esprits. "Mourir pour ses idées". Ouais... Que devient notre aspiration à ce qui, en théorie, nous rend tous égaux sur cette Terre : le droit de vivre en paix ? Il est des jours où l'on a vraiment envie de hurler.

ADM, le 16 avril 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Anatole de Mururoa - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

daniel 16/04/2015 15:42

Il n'aurait jamaid dù sortir de prison!! C'est un récidiviste !! PAS DE PITIE!!

Mururoa 16/04/2015 14:55

Je ne sais quoi penser, Daniel.

daniel 16/04/2015 14:45

Dans ce cas là, et comme le font des pays toujours plus nombreux, la France doit rétablir la peine mort ( j'en suis d'ailleurs un fervent partisan pour ce genre de crimes ). Pas besoin de procès ( trop cher ), pas de prison ( trop onéreux pour le contribuable ), mais une simple balle dans la tête ( c'est pas cher, c'est simple et rapide ). Et cela serait très correct !!!!

Présentation

  • : Le blog de anatole de mururoa
  • Le blog de anatole de mururoa
  • : Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
  • Contact

Recherche

Liens